Melilla : la justice annule un texte discriminant les mineurs de Nador

5 mai 2022 - 07h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La chambre administrative de la Cour suprême a annulé une décision du conseil de gouvernement de Melilla du 13 mai 2019 qui institue l’obligation de visa pour les mineurs de Nador avant leur inscription dans la ville autonome, la considérant « discriminatoire ».

Ce texte manque de base juridique et constitue un « traitement discriminatoire », par rapport aux mineurs espagnols et aux mineurs étrangers non accompagnés dont ceux de Nador. Le tribunal a rendu cette décision à la suite du recours de la section Espagne de Caritas contre le jugement de la Cour suprême d’Andalousie qui a ratifié ledit accord dans le cadre du recensement municipal des habitants de Melilla.

À lire : France/Mineurs étrangers : la consule du Maroc dénonce la stigmatisation de son pays

Dans son recours, la section Espagne de Caritas a expliqué que l’enregistrement est une condition nécessaire pour accéder aux services sociaux de base comme l’éducation et la santé, lesquels constituent des droits fondamentaux. Exiger des visas aux mineurs étrangers avant leur enregistrement pour jouir de leurs droits est donc discriminatoire et viole leur droit à l’éducation et à l’intégrité physique, a détaillé le requérant.

À lire : Les migrants mineurs disparus en Europe sont majoritairement originaires du Maroc

En rendant sa décision, le juge a insisté sur le respect de la Convention relative aux droits de l’enfant et la Loi organique sur la protection Juridique des mineurs, qui garantissent l’intérêt supérieur du mineur et leur droit à l’éducation, aux soins de santé et aux services sociaux de base en Espagne. Pour cette raison, il a donné raison à Caritas et annulé l’accord du Conseil de gouvernement de Melilla concernant l’obligation de visa pour les mineurs de Nador.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Melilla - Enfant

Aller plus loin

France/Mineurs étrangers : la consule du Maroc dénonce la stigmatisation de son pays

Les mineurs étrangers sont les plus suspectés dans l’ampleur de la délinquance à Rennes et ailleurs. Le Président français veut que le Premier ministre accélère le dossier de...

Melilla : Youssef, mineur victime d’une loi « discriminatoire » sur le sport

Youssef, un migrant de 14 ans, a été expulsé de son club de football à Melilla parce qu’il n’a pas de résidence légale en Espagne, ceci en application de la nouvelle loi sur le...

Des migrants mineurs errent dans les rues de Ceuta (vidéo)

Des dizaines de migrants mineurs marocains errent dans les rues de la ville de Ceuta, en attendant de traverser le détroit pour rejoindre l’Espagne. Déjà 6 500 mineurs sur les...

Les migrants mineurs disparus en Europe sont majoritairement originaires du Maroc

Plus de 18 000 mineurs non accompagnés dont des Marocains ont disparu ces trois dernières années en Europe. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le collectif de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.