Huit mois de prison pour avoir menacé la mosquée de Lille Sud

26 octobre 2022 - 18h03 - France - Ecrit par : A.T

Le tribunal de Lille a condamné mercredi, à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt, l’homme qui avait menacé, en juin dernier, une mosquée de la ville.

Dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, l’individu, 23 ans, proférait des menaces de mort contre les fidèles de la mosquée de Lille-Sud. Le jeune homme avait, maintes fois, fait l’apologie du terrorisme, qualifiant notamment de « pur bonheur », le massacre islamophobe de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

La mosquée avait porté plainte et l’individu a été interpellé. Lors de son audition, il a reconnu les faits, déclarant plus tard avoir agi sous l’emprise de l’alcool. Présenté au procureur, l’homme a été placé en détention.

A lire : Lille : la mosquée des Bois-Blancs obtient gain de cause

Ce mercredi 26 octobre, le verdict est tombé : il écope de huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Il devra également respecter un suivi socio-judiciaire de trois ans, sans quoi il devra purger une peine supplémentaire d’un an d’emprisonnement.

Commentant la décision, la procureure, qui avait requis 16 mois de prison dont huit avec sursis probatoire, a décrit des faits « intolérables » commis par une personne qui s’informe sur des « sites minables » de la fachosphère et qui « n’a pas respecté » le contrôle judiciaire auquel il était soumis après deux mois en détention provisoire.

Sujets associés : France - Terrorisme - Droits et Justice - Menaces

Aller plus loin

Lille : arrestation d’un homme soupçonné d’avoir voulu immoler sa compagne marocaine

Les policiers lillois (nord de la France) ont arrêté un homme soupçonné d’avoir voulu immoler sa compagne marocaine. En attendant sa comparution le 11 février, il a été placé en...

Lille : un homme arrêté après des menaces contre une mosquée

Recherché depuis quelques jours après avoir diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle il proférait des menaces de mort contre les fidèles de la mosquée de...

Lille : des Algériens condamnés après une violente bagarre avec des Marocains

Des Algériens ont été condamnés à différentes peines de prison après une violente bagarre avec des Marocains et un rapt éclair dans le secteur de la rue Jules-Guesde à Wazemmes...

Lille : la mosquée des Bois-Blancs obtient gain de cause

L’association des Compagnons de la paix, gestionnaire de la mosquée des Bois-Blancs à Lille, vient de gagner une autre bataille judiciaire face au bailleur Vilogia, soutenu par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...