Recherche

Najat Ikhich, présidente de la fondation Ytto , en grève de la faim

© Copyright : DR

21 février 2021 - 07h20 - Société - Par: J.K

Après avoir reçu un courrier préfectoral ordonnant l’évacuation de l’un de ses centres, la présidente de la fondation Ytto pour l’hébergement et la réhabilitation des femmes victimes de violence a décidé d’observer une grève de la faim illimitée. Najat Ikhich a confirmé cette information dans un communiqué de presse.

Les autorités locales de la préfecture d’Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi ont ordonné à Najat Ikhich, présidente de la fondation Ytto qu’elle dirige depuis des années, d’évacuer l’un de ses centres. Mécontente de la « décision qui n’a fait l’objet d’aucun débat ou d’une participation de la part de la Fondation Ytto », elle a déclaré avoir entamé vendredi une grève de la faim illimitée. Jointe par 2M au téléphone, Najat Ikhich a indiqué que depuis l’annonce de l’état d’urgence sanitaire en mars 2020, sa fondation avait signé avec le service social de la préfecture un accord lié au statut du centre Derb Moulay Chérif pour les femmes et les filles en situation difficile, géré par l’ONG depuis 2014.

Cet accord assure aux deux organisations d’exercer au sein de cette structure afin de recevoir des femmes sans-abri durant la période d’urgence sanitaire. Mais la fondation a été « surprise de recevoir un courrier » de la préfecture, le 19 février, la sommant d’évacuer le centre, rompant ainsi l’accord, alors qu’actuellement, une soixantaine de femmes profitent de ce centre, a souligné Ikhich.

Najat Ikhich a décidé d’observer cette grève de la faim jusqu’à l’ouverture d’un dialogue entre les deux parties.

Mots clés: Caritatif , Pauvreté , Femme marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact