Une poignée de main le prive de la nationalité allemande

20 octobre 2020 - 10h00 - Monde - Ecrit par : G.A

La demande de naturalisation déposée par un Libanais vient de lui être définitivement refusée. Ainsi en a décidé le tribunal administratif du Bade-Wurtemberg que ce dernier a saisi en 2015, espérant être rétabli dans ses droits.

Les faits remontent en 2012 lorsqu’un médecin libanais installé en Allemagne depuis dix ans, a décidé après avoir fini ses études, d’entamer la procédure pour être naturalisé dans le pays. Il a réussi toutes les démarches et tous les tests dans ce sens avec de très bons scores. Il était un très bon candidat et méritait de loin que sa demande reçoive un avis favorable. Ce fut d’ailleurs le cas puisqu’en 2015, il était appelé à recevoir le certificat qui lui donne officiellement accès à la nationalité allemande, rapporte slate.fr.

Mais malheureusement, le jour de la remise, il a refusé pour des raisons religieuses de serrer la main de la femme en charge de son dossier. La fonctionnaire ne lui a pas remis le certificat. Il a donc saisi le tribunal administratif du Bade-Wurtemberg, qui a décidé le 17 octobre 2020 de rejeter à son tour la demande de naturalisation de l’homme, et propose de porter l’affaire devant le tribunal administratif fédéral vu son importance, ajoute le média.

Le geste du Libanais a plusieurs interprétations. Alors que le tribunal du Bade-Wurtemberg estime que cela pourrait s’expliquer par le fait que l’homme considère les femmes comme « un danger de tentation sexuelle », des valeurs qui enfreignent le principe d’égalité inscrit dans la constitution allemande, celui a expliqué qu’il tenait juste une promesse faite à sa femme : celle de ne pas serrer la main d’une femme, indique slate.fr.

Ne pas serrer la main peut vous coûter. Le 22 septembre 2020 en France, un musulman a été condamné à 750 euros d’amende et à 1 500 euros de dommages et intérêts pour avoir refusé, pour des raisons religieuses, de serrer la main de la préfète du Cher.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - Droits et Justice - Procès - Liban - Islam - Sanction

Aller plus loin

Six Marocains perdent leur nationalité belge

Six combattants belgo-marocains, partis en Syrie, ont perdu leur nationalité belge. Cette décision fait suite à une procédure judiciaire lancée à leur encontre.

L’Espagne refuse la nationalité aux Saharouis

La cour suprême refuse la nationalité espagnole à ceux qui sont nés au Sahara occidental à l’époque coloniale.

Il se voit refuser la nationalité française parce qu’il travaille trop

La France a refusé d’accorder la nationalité à un Algérien de 36 ans arrivé dans le pays en 2007 pour faire ses études. Raison invoquée : dépassement du temps de travail légal.

Le cri d’un Marocain en France : "Nous sommes déchus de notre nationalité"

La situation des Marocains est déplorable, et le consulat du Maroc ne répond plus à nos appels. C’est le cri de cœur lancé par un ressortissant marocain, bloqué en France depuis...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Maroc : Une vague de racisme contre les mariages mixtes ?

Des activistes marocains se sont insurgés ces derniers jours sur les réseaux sociaux contre le fait que de plus en plus de femmes marocaines se marient avec des personnes originaires des pays d’Afrique subsaharienne. Les défenseurs des droits humains...

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...