Le policier ivre qui avait brandi son arme à Temara a été viré

11 janvier 2017 - 13h50 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La sanction est tombée. L’officier de police qui avait brandi son arme en direction d’un serveur de bar vient d’être démis de ses fonctions.

Cette décision a été prise par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), rapporte le journal Al Akhbar qui indique que l’officier de police avait été entendu durant plusieurs heures avant d’être placé en garde à vue.

Les faits se sont produits le 27 décembre dernier. Alors que l’un des serveurs d’un hôtel de Harhoura lui demande de régler la note de 1200 dirhams, ce dernier, complètement ivre, sort son arme de service en direction du serveur et les agents de sécurité qui tentent de le calmer.

La gendarmerie ainsi que les officiers des renseignements généraux on été rapidement appelés sur les lieux et ont procédé à son arrestation.

Ce mercredi l’ex-officier de police doit être déféré devant le procureur général auprès de la cour d’appel de Rabat.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Témara - Police marocaine - Harhoura - Alcool

Aller plus loin

Un policier suspendu pour « dépassements graves »

Un officier de police exerçant à Rabat a été suspendu par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour avoir commis des « dépassements graves dans un lieu public ».

Le policier qui avait brandi son arme dans un bar à Temara en prison

Un mois de prison ferme vient d’être prononcé à l’encontre du policier qui avait brandi son arme de service il y a quelques semaines dans un bar de Harhoura, à proximité de Rabat.

Espagne : un accident causé par un Marocain ivre fait un mort et un blessé grave (vidéo)

Un Marocain en état d’ébriété avancée qui circulait récemment à bord d’une camionnette a brûlé un feu rouge à Palma (Espagne) occasionnant un mort et une blessée grave.

Un avion Manchester - Marrakech dérouté à cause d’un passager ivre (vidéo)

Pas de vacances sous le soleil pour le passager d’un avion qui reliait les aéroports de Manchester à Marrakech. Trop saoul, il a été arrêté par la police.

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.