Les professionnels du tourisme demandent un moratoire fiscal

28 août 2021 - 10h00 - Ecrit par : A.S

Éprouvés par la crise du Covid, les opérateurs touristiques marocains appellent l’État au secours. Ils demandent un moratoire fiscal sur les taxes locales, sous peine de devoir mettre la clé sous la porte.

Ces opérateurs dont le secteur continue de souffrir de la dégradation de la situation sanitaire, demandent à l’État de poursuivre son aide, eux qui, déjà, fait part Les Inspirations Eco, « bénéficient d’une fiscalité avantageuse, comme un taux de TVA réduit et une réduction d’impôt sur les sociétés pour la part de leur chiffre d’affaires en devise ».

Mais, cela ne suffit pas quand on sait que les professionnels ploient sous toute une liste de taxes locales, à savoir la taxe de séjour à ajouter à la facture de vente, à la charge du client ; la taxe de promotion touristique facturée par personne et par nuitée ; la taxe de débit de boissons qui s’applique sur les exploitants des cafés, de bars de salons de thé et en général, par tout débitant de boissons à consommer sur place.

Tout en saluant les aides de l’État, que ces professionnels trouvent « insuffisantes face aux énormes défis auxquels le secteur du tourisme fait face », ceux-ci redoutent des faillites en masse. Avec la pandémie, le pays est privé de plusieurs milliers d’arrivées, soit une perte de 138 MMDH entre 2020 et 2022, indique la même source. Aussi, ils demandent à ce que les compagnies d’assurance « proposent une offre solidaire » et « le prolongement des mesures de soutien à l’emploi et aux entreprises touristiques jusqu’à fin décembre 2021 ».

Tags : Tourisme - Emploi - Impôts - Crise économique - TVA - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : la relance touristique toujours incertaine

Stratégique pour l’économie marocaine, le secteur du tourisme est toujours à l’arrêt. Les opérateurs qui souffrent énormément, craignant une relance hypothéquée et exigent une...

Maroc : les professionnels du transport touristique appellent l’État à la rescousse

Lourdement impactés par les effets de la crise sanitaire, les professionnels du transport touristique crient leur désarroi. Lors d’une deuxième réunion avec les responsables du...

Une majorité des agences de voyage a fait faillite au Maroc

La pandémie de Covid-19 a provoqué la fermeture de 80 % des agences de voyage exerçant au Maroc. Pour sauver le secteur, Khalid Benazzouz, président de l’Association régionale des...

Marrakech prolonge les vacances grâce au report de la rentrée scolaire

La nouvelle du report de la rentrée scolaire, annoncé le 6 septembre par le ministère de l’Éducation nationale, semble réjouir les professionnels du tourisme à Marrakech qui...

Nous vous recommandons

L’Algérie met fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc

L’Algérie qui a rompu ses relations avec le Maroc a opté pour la fin du gazoduc Maghreb-Europe. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Moran au siège de son département ministériel, le ministre algérien de l’Énergie et des Mines, Mohamed...

La décision de l’Espagne d’aider le Maroc à importer du gaz met en colère l’Algérie

L’Algérie serait en colère contre l’Espagne qui a décidé d’aider le Maroc à importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe.

L’Algérie demande aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne

L’Algérie a ordonné à ses agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne. La décision fait suite à l’annonce de la tenue prochaine à Dakhla du premier forum Maroc-Espagne pour promouvoir l’investissement dans cette ville...

Arkadiusz Wrzosek, adversaire de Badr Hari, retiré du classement Glory

Glory, la première ligue mondiale de kickboxing, a retiré le Polonais Arkadiusz Wrzosek de son classement à cause des affrontements qui ont eu lieu dans la Trixxo Arena à Hasselt, en Belgique, lors de son combat face au champion marocain Badr Hari le 19...

Un « raqi » escroc et tortionnaire arrêté à Skhirat

La gendarmerie de Skhirat a arrêté un “raqi” et ses deux complices suite à une plainte pour tortures et d’escroquerie déposée contre eux par une femme et sa fille.

L’Algérie explique pourquoi elle a continué à livrer du gaz au Maroc

L’Algérie revient sur la récente livraison du gaz au Maroc et apporte des clarifications. La compagnie pétrolière algérienne, Sonatrach, a livré du gaz de pétrole liquéfié (GPL) à Afriquia Gaz, la société de distribution de gaz et de carburants du chef du...

Ryanair risque d’annuler de nombreux vols au Maroc

Ayant déjà annulé plusieurs vols, dont certains opérés vers le Maroc en raison d’une grève de son personnel de cabine, Ryanair pourrait à nouveau prendre pareille décision. Et pour cause, le SNPNC-FO, représentant les hôtesses et stewards chez la compagnie, a...

Espagne : des entrepreneurs arrêtés pour exploitation de Marocains

La police nationale de Huelva a arrêté deux entrepreneurs agricoles de fruits rouges pour exploitation présumée de migrants marocains. Ils sont aussi accusés de violations des droits des étrangers et...

Voici pourquoi le Maroc refuse d’ouvrir les frontières de Sebta et Melilla

Le Maroc a décidé de maintenir fermées les frontières avec Ceuta et Melilla pendant un mois, après la décision de l’Espagne de prolonger la même mesure pendant 15 jours.

Les vraies raisons du retard du lancement de la ligne Portimão-Tanger

Le Portugal a fourni des explications au sujet du retard du lancement de la ligne maritime Portimão-Tanger Med, initialement prévu début juillet. Le Maroc a associé les ports français, portugais et italien à l’opération Marhaba 2021 au détriment de...