Réouverture des frontières : les professionnels du tourisme événementiel et d’affaires à Marrakech piaffent d’impatience

16 novembre 2020 - 17h30 - Economie - Ecrit par : I.L

Face à l’incertitude qui plane sur leur métier et les difficultés auxquelles ils sont confrontés, les professionnels du tourisme événementiel et d’affaires à Marrakech plaident pour l’ouverture des frontières. Cette mesure est la condition sine qua non pour une relance réussie du tourisme.

À quelques semaines de la fin de l’année, les professionnels ont le regard tourné vers 2021, rapporte Le 360. Très optimistes par rapport à la prochaine saison touristique, ils ont plaidé pour que le gouvernement ouvre les frontières. Pour Souad Laaouina, propriétaire d’une agence d’organisation d’évènements à Marrakech, la majorité de ses clients ont reporté leurs mariages à l’année prochaine.

« Heureusement, la plupart de mes clients n’ont pas annulé leur mariage, mais ils ont juste reporté les dates à l’année prochaine. Mais malgré ces reports, aujourd’hui, on n’est sûr de rien  », précise-t-elle. Elle estime ne pas avoir de solutions dans l’immédiat. «  C’est juste préparer l’année prochaine et que l’on soit capable d’offrir autre chose  », ajoute-t-elle.

Quant à Stéphanie Benetiere, propriétaire d’une agence spécialisée en évènementiel à Marrakech, les activités sont à l’arrêt dans ce secteur qui est connecté à plusieurs autres activités. Alors que les professionnels de l’événementiel sont impactés par cette crise sanitaire, les petits commerçants, les hôteliers, les marchands de la place de Jemaâ El Fna, les coiffeurs, les traiteurs souffrent également depuis mars dernier.

Seule l’ouverture des frontières pourrait relancer les activités dans ce secteur déjà éprouvé par le Covid-19. «  Le secteur traverse une crise sans précédent. Nous sommes passés à côté de la grande saison du printemps. Toutes les activités ont été mises à l’arrêt depuis mars. Le problème, c’est que nous sommes à la mi-novembre et n’avons toujours aucune visibilité  ».

Sujets associés : Transport aérien - Marrakech - Tourisme - Vidéos - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Tourisme : très difficile année pour Marrakech

Le tourisme au Maroc a été fortement impacté par la pandémie du Covid-19 tout au long de cette année 2020. Et au nombre des villes qui ont durement souffert de la fermeture des...

À Marrakech, les professionnels du tourisme veulent sauver la saison d’hiver

Les professionnels du tourisme de la région Marrakech-Safi sont déterminés à sauver la saison d’hiver 2020/2021. C’est ce qui ressort d’une récente réunion de travail du Conseil...

Maroc : ce que proposent les acteurs de l’évènementiel pour sortir la tête de l’eau

Contraints à l’arrêt de leurs activités depuis mars dernier, les professionnels de l’évènementiel lancent une fois encore un SOS au gouvernement. Ils l’invitent à autoriser...

Maroc : les traiteurs veulent convaincre les autorités sanitaires (Vidéo)

Après plus de 8 mois d’attente, les traiteurs marocains veulent montrer au gouvernement leur capacité à assurer une reprise des activités dans le respect du protocole sanitaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

L’un des plus beaux endroits au monde est Marocain

L’Erg Chebbi, ou dunes de Merzouga dans le Sahara marocain, est l’un des plus beaux endroits au monde, selon un classement réalisé par Time Out.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.