Recherche

Les restaurateurs marocains aux abois après les nouvelles restrictions

© Copyright : DR

23 décembre 2020 - 22h20 - Economie - Par: I.L

Les nouvelles restrictions de trois semaines imposées par le gouvernement mettent à terre les restaurateurs. Ils ont fait des propositions au chef du gouvernement afin de sauver ce secteur fortement impacté par la crise sanitaire du coronavirus.

Dans une correspondance adressée au chef du gouvernement, les associations représentatives réunies au sein de la Confédération marocaine des métiers de bouches ont exigé davantage de précisions au sujet de cette décision qualifiée de « drastique voire mortelle pour les franchises, restaurants et cafés ». Elles souhaitent savoir si la restauration rapide, les produits de livraison à domicile et à emporter, les restaurants des hôtels sont également concernés par cette décision. Selon les promoteurs, la restauration rapide est importante pour les citoyens résidant dans les grandes villes.

Pour la Confédération marocaine des métiers de bouches, 30% des commerces sur le plan national ont été sommés de fermer leur business alors que d’autres souffrent et ne savent plus à quelle porte frapper. Aussi veulent-elles savoir dans quelle mesure le gouvernement va accompagner ces entreprises dans le maintien de leur survie et le respect de leurs engagements vis-à-vis des collaborateurs, des bailleurs, des banques, des fournisseurs… et de l’État lui-même.

Face à cette situation critique, elles ont proposé que l’État exclue les restaurants qui ne servent pas de boissons alcoolisées. Ces associations veulent également que le gouvernement autorise jusqu’à 20H les cafés et restaurants, l’activité en mode livraison, drive et à emporter, qui doivent respecter les mesures sanitaires visant à contrer le coronavirus.

Très touché par ces nouvelles mesures, Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a invité le gouvernement à ne pas « faire supporter à des secteurs en particulier le coût économique des restrictions sanitaires ». À ce titre, il plaide pour que le gouvernement mette en place « des mesures de soutien économique aux entreprises opérant dans ces secteurs et contraintes de fermer par décision administrative ».

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Restauration

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact