Restrictions des visas : le blocage du trafic maritime entre Tanger Med et Algésiras en vue

21 novembre 2021 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : G.A

Une association de professionnels du Transport international routier (TIR) menace de bloquer le trafic de marchandises transitant par les ports de Tanger Med et d’Algésiras pendant 72 heures. Elle a appelé ses membres à suspendre leur activité en guise de protestation aux restrictions des visas français et espagnols.

L’Association marocaine du transport national, international et de logistique (AMTNIL) condamne les restrictions de visas imposées aux conducteurs de poids lourds marocains par les consulats français et espagnols. « Cela fait un an que les services consulaires français et espagnols ont changé d’attitude avec les routiers marocains. Plus de 400 conducteurs se voient refuser le visa par les consulats de France et d’Espagne pour des raisons infondées, sachant que la plupart d’entre eux ont plus de 10 ans d’expérience et ont déjà obtenu leurs visas à plusieurs reprises », dénonce Said El Chrif, président de l’AMTNIL, interrogé par Le360.

À lire : La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Pour protester contre cette situation, l’AMTNIL invite les camionneurs marocains à un rassemblement devant les portes de Tanger Med et du port d’Algésiras. Cette action, selon le président de l’AMTNIL, va provoquer d’énormes pertes financières aux compagnies maritimes assurant la desserte Tanger Med-Algésiras, aux constructeurs automobiles français, aux opérateurs marocains ou étrangers.

À lire : Visas : la France cautionne-t-elle les propos xénophobes ?

Il s’en désole, mais pense que c’est le seul moyen, pour attirer l’attention des décideurs sur « la situation invivable » des entreprises impactées par les restrictions de visas. « Si on refuse le visa aux conducteurs marocains, les accords bilatéraux signés avec la France et l’Espagne, notamment ceux régissant l’activité du TIR, deviennent caducs et ne servent que les intérêts du pavillon étranger », note Said El Chrif.

À lire : La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

Il ajoute que « la situation devient intenable. Des centaines de camions se trouvent aujourd’hui à l’arrêt, alors que les entreprises sont tenues de continuer à honorer les charges courantes, y compris les salaires des conducteurs sans visas et les échéances du leasing auprès des sociétés de financement ».

À lire : La France refuse d’accorder des visas à des transporteurs marocains

L’association avait prévu le blocage et la perturbation du trafic maritime entre le Maroc et l’Espagne durant la période allant du 21 au 23 novembre. Mais « à l’issue des réunions tenues à Tanger le 17 novembre et à Agadir le 19 novembre, et après un long débat, il a été décidé de reporter la mise en œuvre de cette décision ». L’AMTNIL entend faire comme les transporteurs espagnols qui comptent mener une grève les 21, 22 et 23 décembre.

Sujets associés : France - Espagne - Tanger Med - Transports - Liaison maritime

Aller plus loin

Refus de visa à une Marocaine : l’ambassade de France au Maroc interpellée

L’ambassade de France au Maroc a récemment refusé d’accorder un visa familial à une Marocaine. Ce refus a poussé l’ex-ministre française de l’Égalité des territoires et du...

Trafic maritime : plus de 116000 passagers aux ports de Tanger en un mois

Un mois environ après la réouverture des frontières entre le Maroc et l’Espagne, quelque 116 000 passagers ont transité par les ports de Tanger, selon le gouvernement.

La France va durcir l’octroi des visas aux Marocains

La France a décidé de durcir l’octroi des visas pour les Marocains, les Algériens et les Tunisiens, mettant ainsi sa menace à exécution. Elle avait averti qu’elle réduirait...

Visas : le Maroc, victime collatérale des tensions France-Algérie ?

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens s’explique par les tensions entre Paris et Alger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.