Ruée des entreprises et touristes israéliens vers le Maroc

5 juin 2022 - 21h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël intervenue en décembre 2020 provoque une ruée des entreprises et touristes israéliens vers le royaume.

Depuis plus d’un an, le Maroc et Israël ont ouvert un nouveau chapitre dans leurs relations, lesquelles ont connu une avancée significative. Nombreuses sont les entreprises israéliennes qui s’intéressent au royaume et y investissent. Lundi, la chaîne de télévision israélienne i24News a inauguré deux bureaux au Maroc, un à Rabat et le second à Casablanca. Une soirée de gala a été organisée sur le célèbre site du Chellah, à Rabat dans le cadre de l’ouverture de ces bureaux, à laquelle ont participé 500 personnalités marocaines, israéliennes et étrangères.

À lire : Le Maroc n’est pas "gêné" par la mise en œuvre des accords signés avec Israël

En février, le groupe israélien Gandyr à travers sa filiale Marom s’est allié à Gaia Energy Maroc. En tout, 13 milliards de dirhams seront investis au cours des deux prochaines années, dans le secteur des énergies renouvelables au Maroc dans le cadre ce partenariat. Dans la même dynamique, des entreprises israéliennes soumissionnent pour de grands projets d’approvisionnement en eau, dont une usine de dessalement pour Casablanca. Ils s’investissent aussi dans la pêche, la culture du cannabis et le gaz. Le Maroc a récemment accueilli des startups israéliennes, dont SupPlant, une entreprise dédiée à l’agriculture de précision qui calibre l’irrigation en fonction de la météo et du type de sol. « Il y a un intérêt si élevé. […] C’est fou », déclare à The Economist un diplomate israélien.

À lire : Ruée des touristes israéliens vers le Maroc

Coté tourisme, les Israéliens affluent au Maroc. Certains Israéliens viennent faire la fête, d’autres pour visiter les sanctuaires ou pour redécouvrir les racines familiales, quelque 700 000 Israéliens étant d’origine marocaine. Le royaume s’attend à accueillir 200 000 touristes israéliens cette année, soit quatre fois plus depuis l’accord.

Sujets associés : Tourisme - Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison...

Nationalité marocaine : ruée des descendants de Marocains israélites vers les consulats du Maroc

Plus de deux ans après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, nombreux sont les descendants de Marocains israélites qui déposent des demandes...

Le Maroc et Israël vantent leurs potentialités touristiques

Les potentialités touristiques du Maroc et Israël ont été mises en avant au Forum mondial sur l’investissement organisé par The Jerusalem Post à Marrakech.

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

L’arrivée des MRE booste le secteur du tourisme

L’activité touristique a repris des couleurs au Maroc. Un rythme accéléré qui présage même un dépassement des performances pré-pandémiques cet été. À fin, juin, le nombre d’arrivées est en hausse de 5 %, soit 1 140 000 de touristes contre 1 092 000...

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Maroc : les recettes touristiques explosent

Les recettes touristiques se sont élevées à quelque 36,7 milliards de dirhams à fin juillet dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 179,1 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Tourisme : Le Maroc vise le Top 10 mondial

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté son plan d’action ambitieux pour la période 2023-2026 lors d’une nouvelle édition des « Tourism Marketing Days » qui s’est tenue à Rabat le 4 avril. Intitulé « Light In Action », ce plan d’action...

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Les cascades d’Ouzoud se refont une beauté

L’achèvement de la réhabilitation du site touristique des Cascades d’Ouzoud préoccupe le conseil du groupement des collectivités territoriales Haut et Moyen Atlas d’Azilal. Une convention de partenariat a été approuvée dans ce sens.