Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

22 décembre 2022 - 16h15 - Maroc - Ecrit par : G.A

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Ayant rejoint son poste après le scandale qui a éclaboussé David Govrin, la diplomate israélienne décrit une relation qui se construit au quotidien avec de très belles avancées et de bonnes perspectives. « Je crois que c’est un très bon commencement, et je regarde avec beaucoup d’espoir l’année prochaine », a-t-elle précisé

À lire :Le rapprochement entre le Maroc et Israël, porteur d’opportunités énormes

Les deux pays ont signé des accords et noué des partenariats dans le domaine de la recherche, l’innovation, le tourisme, la santé, la sécurité et bien d’autres. Pour le futur, elle pense qu’il reste des secteurs à explorer pour la vitalité des relations entre Rabat et Tel-Aviv. « Nous devons mettre le cap sur plusieurs secteurs et domaines, notamment l’agriculture, l’eau, la cybersécurité et la santé. Ce sont des dossiers qui intéressent les deux pays », rapporte Le360.

À lire :Maroc-Israël : 117 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2021

Sur le plan commercial, Alona Fisher-Kamm souligne que « le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël a atteint 44,2 millions de dollars ». Et les efforts se poursuivent des deux côtés pour le rayonnement de ses échanges. Dans le secteur du tourisme, il y a eu une augmentation nette des recettes grâce à l’arrivée massive des touristes israéliens. Le Maroc vise « plus de 200 000 touristes » en 2023. Sur le plan culturel, de nombreux accords ont été signés pour le développement du secteur cinématographique. On note également la signature d’une convention entre la Fondation nationale des musées (FNM) et l’International Council of Museums d’Israël.

À lire :Ruée des entreprises et touristes israéliens vers le Maroc

Sur le plan sécuritaire, il y a eu de nombreux actes posés par les deux pays. De la visite effectuée au Maroc en août dernier par le commissaire général de la police israélienne, Yaakov Shabtai, aux partages d’expériences en matière de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, et aux accords signés sur le plan militaire, les deux pays ont montré leur volonté d’établir une franche coopération. Les deux prochaines années seront encore plus florissantes et ceci dans tous les secteurs.

Sujets associés : Coopération - Diplomatie - Santé - Défense - Armement - Recherche - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Les échanges commerciaux grimpent entre le Maroc et Israël

Suite à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël en décembre dernier, les échanges commerciaux ont grimpé entre les deux pays. C’est ce qu’indiquent...

Maroc-Israël : 117 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2021

Depuis le rétablissement de leurs relations diplomatiques en 2020, le Maroc et Israël ont fortement développé leurs relations commerciales. Les échanges commerciaux entre les...

Un grand pas en avant pour les économies marocaine et israélienne

Le Maroc et Israël s’évertuent à renforcer leur coopération économique après la normalisation des relations entre les deux pays. Dans ce sens, le royaume a signé un nouvel...

Ruée des entreprises et touristes israéliens vers le Maroc

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël intervenue en décembre 2020 provoque une ruée des entreprises et touristes israéliens vers le royaume.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Le Maroc manque cruellement de psychiatres

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.