Sécurité aux frontières : Frontex prête à agir « immédiatement » à Ceuta

9 août 2021 - 14h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’agence Frontex assure avoir la capacité et les moyens suffisants pour agir « immédiatement » aux frontières de Ceuta et Melilla afin de limiter les assauts répétés de migrants, si l’Espagne en exprime le besoin.

L’agence européenne Frontex, qui entend renforcer son action permanente afin de mieux surveiller les frontières et les côtes de l’UE, est disposée à envoyer du personnel à Ceuta et Melilla si l’Espagne en fait la demande. C’est ce qu’a déclaré Fabrice Leggeri, directeur de l’agence dans une interview accordée à La Razón.

« Nous avons la capacité d’agir immédiatement à Ceuta et Melilla si l’Espagne nous le demande. À ce jour, 250 agents de Frontex sont déployés sur la côte andalouse dans le cadre de la mission Índalo. Une partie de cet effectif peut être transférée à Ceuta et Melilla à tout moment si l’Espagne en fait la demande », a expliqué Leggeri.

À lire : L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

« À l’heure actuelle, notre objectif principal est de développer le corps d’action permanent qui, selon l’objectif de la Commission européenne, devrait compter jusqu’à 10 000 soldats d’ici 2027. Nous avons déjà recruté 600 soldats prêts à être déployés sur le terrain et environ 200 soldats qui suivent en ce moment une formation à l’école de police d’Avila », a ajouté le directeur de Frontex qui précise qu’avant d’être opérationnel, « tout le personnel impliqué dans les opérations de terrain reçoit une formation sur les droits fondamentaux et l’accès à la protection internationale ».

Leggeri fait observer par ailleurs que les flux migratoires vers l’UE ont augmenté de 15 % par rapport à 2020. « Nous avons remarqué que des pays frontaliers de l’UE comme la Turquie, la Biélorussie ou le Maroc utilisent l’immigration clandestine comme une arme pour déstabiliser l’UE », souligne-t-il.

Sujets associés : Immigration clandestine - Union européenne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Maroc-Espagne : l’ouverture de la frontière de Ceuta en question

L’Espagne et le Maroc sont disposées à reprendre leurs relations diplomatiques, après quatre mois de crise. Dans ce sens, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont...

L’Espagne demande au Maroc de durcir les contrôles aux frontières

L’Espagne demande au Maroc de durcir les contrôles aux frontières pour limiter l’arrivée massive de migrants à Ceuta.

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc restent fermées jusqu’au 31 août

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc resteront fermées jusqu’au 31 août prochain, selon une ordonnance du ministère de l’Intérieur espagnol publiée samedi au Journal...

Marhaba 2022 : des agents de Frontex pour renforcer la sécurité à Sebta

L’agence européenne de garde-frontières et garde-côtes (Frontex) a déployé 28 agents pour assurer la sécurité et la fluidité du transit des Marocains d’Europe via le port de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la consommation, les importations devant par conséquent augmenter.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.