Maroc : le gouvernement acte la fin des subventions du sucre et de la farine

31 juillet 2021 - 09h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Dès 2023, le sucre en morceaux et la farine de blé tendre verront leurs subventions étatiques complètement supprimées. Cette mesure concerne également le gaz butane, mais se fera en deux étapes.

Cette décision intervient à la veille du départ du gouvernement marocain, informe Al Massae, précisant qu’à partir de l’année prochaine, commencera le processus de décompensation de ces trois produits. Selon le ministère des Finances, ce processus est un accomplissement de la réforme progressive de la Caisse de compensation, conformément aux dispositions de la loi-cadre liée à la protection sociale et la garantie de financement de cette réforme sociale, principalement la généralisation des allocations familiales.

Le processus de la suppression des subventions commencera en 2023 avec le sucre en morceaux et la farine nationale de tendre. Quant au gaz butane, 50% de sa subvention sera supprimée en 2023 et l’autre moitié en 2024, fait savoir le journal, citant un document présenté par le ministre et portant sur le projet de Loi de finances de 2022 au Parlement. Par ailleurs, les charges de compensation connaîtront en 2022, une augmentation de 3,5 milliards de dirhams. De plus, les dépenses des fonctionnaires devront augmenter de 6,5 milliards de dirhams, sans oublier que le PLF 2022 prendra également en compte la généralisation de la protection sociale nécessitant ainsi une enveloppe budgétaire de l’ordre de 8,4 milliards de dirhams.

En ce qui concerne les secteurs de l’éducation et de la santé, un investissement de 1,8 milliard de dirhams est nécessaire et l’amélioration des projets d’investissement en cours, engendrera des dépenses supplémentaires de 800 millions de dirhams, a ajouté le quotidien, précisant que d’autres projets, dont la relance économique, le renforcement des mécanismes d’intégration et de généralisation de la protection sociale, le renforcement des mécanismes de gouvernance et bien d’autres, constituent également des priorités du PLF 2022.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Alimentation - Gouvernement marocain - Ministère de l’Economie et des Finances - Gaz

Aller plus loin

Le Maroc réduit la subvention du gaz butane et du sucre

Pour le compte du mois de janvier 2021, la subvention du gaz butane et du sucre a atteint 1,196 milliard de dirhams (MDH) contre 1,236 MMDH en janvier 2020. C’est ce qu’a...

Le Maroc met fin aux subventions sur le gaz, le blé et le sucre

Après avoir complètement cessé de subventionner le carburant, le gouvernement marocain mettra fin aux subventions accordées au gaz, au sucre et au blé. Préparez-vous, le...

Maroc : les subventions au gaz et au sucre ont déjà coûté plus de 4 milliards de dirhams

Les subventions au gaz et au sucre ont grevé le budget de l’Etat de plus de 4 milliards de dirhams à fin mai dernier et cette facture devrait dépasser les objectifs fixés par le...

Tafilalet : une ancienne députée violemment agressée

La vice-présidente de la région de Draâ-Tafilalet a été victime d’une agression après avoir dénoncé des cas de détournement de la farine subventionnée. Elle soupçonne l’un de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

​Les négociations entre le gouvernement et les syndicats sur les augmentations de salaires et la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) trébuchent encore. Entre la demande des partenaires sociaux et l’offre de l’exécutif, il y a 2 milliards...

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.