TGV Kénitra-Marrakech : Le projet avance à grande vitesse

18 février 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Office national des chemins de fer (ONCF) s’active pour le projet d’extension de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech.

Le projet de construction de la LGV Kénitra-Marrakech conçue pour une vitesse maximale de 350 km/h avance. Son extension prévue à une vitesse de 320 km/h aussi. Les Émirats arabes unis financent une partie de ce projet qui sera opérationnel en 2025. Subdivisés en cinq parties, les travaux comprennent la préparation des voies et des liaisons entre différentes stations, notamment Rabat, Casablanca, et l’aéroport Mohammed V et s’étalent sur une durée de 14 mois. Ce projet offrira 70 millions de journées de travail et va créer 3 700 emplois permanents pendant la phase de préparation. La construction et la rénovation de plusieurs gares le long du parcours, spécialement à Casa Sud, l’aéroport Mohammed V, le nouveau terminal de Nouaceur, le futur Grand stade de Beslimane, et Marrakech Palmeraie, mais aussi l’installation d’un atelier de maintenance à la gare de Marrakech, et des zones de remisages prévues entre Rabat et Casablanca, ainsi qu’entre Casablanca et Marrakech, sont prévues dans le cadre du projet. Sans oublier la modernisation du poste de commande à distance à Rabat et l’établissement d’un second à Casablanca ou à Marrakech.

À lire :L’Oncf lance le chantier de TGV Kénitra - Marrakech

Actuellement, l’ONCF est en quête d’un prestataire chargé du suivi environnemental et social du projet, étalé sur environ 431 kilomètres. Une consultation a été lancée dans ce sens. Ce prestataire qui se verra payer 10,38 millions de dirhams aura pour mission d’élaborer un plan de gestion environnementale et sociale, surveillant notamment la gestion des déchets, des défrichements, des eaux souterraines, et d’autres aspects.

À lire : Pour la première fois le TGV est arrivé à Marrakech

Outre le projet de construction de la LGV Kénitra-Marrakech, le département des projets LGV de l’Office a récemment lancé un appel d’offres pour le contrôle technique des études et travaux liés à la construction de la gare de Hay Riad. Cette dernière sera une gare pont traversant les voies ferrées et reliant les deux rives, situé entre les avenues Annakhil et Hassan II. Le programme de construction de la future gare comprend l’aménagement du bâtiment voyageurs, incluant les équipements, ainsi que la création de parkings, de quais, d’espaces extérieurs et de zones commerciales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Office national des chemins de fer (ONCF) - Kenitra

Aller plus loin

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient...

Pour la première fois le TGV est arrivé à Marrakech

La ligne à grande vitesse (LGV) menant à Marrakech n’est pas encore opérationnelle mais voilà qu’un TGV a été vu à la gare de la ville ocre. Pour quelle raison ?

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à...

L’ONCF clarifie le projet du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer du Maroc (ONCF) a apporté des clarifications au sujet de l’attribution de l’assistance à maitrise d’ouvrage du contrôle extérieur de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...