Tollé en Israël après le voyage au Maroc de l’ancien grand mufti Ekrima Sabri

24 janvier 2023 - 22h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Alors qu’il fait l’objet d’une enquête pour incitation à la violence, l’ancien grand mufti Ekrima Sabri a été autorisé par Israël à se rendre au Maroc pour participer à une conférence. De quoi provoquer la colère de la classe politique.

Après avoir été autorisé par Israël, Sheikh Ekrima Sabri, ancien grand mufti de Jérusalem, s’est rendu au Maroc pour participer à une conférence organisée par l’Agence Bayt Mal Al-Quds, une branche de l’Organisation de la coopération islamique, basée à Rabat, chargée de la protection des lieux saints musulmans et de la préservation de la culture palestinienne dans la Ville sainte, rapporte le site d’information Walla. Or, il avait été interrogé le 2 janvier par la police dans le cadre d’une enquête pour incitation au terrorisme pour des propos tenus devant les membres de la famille d’Udai Tamimi, un Palestinien qui avait été abattu. Ce dernier avait tué la sergente Noa Lazar, une jeune soldate israélienne, pendant une attaque commise à un checkpoint de la banlieue de Jérusalem le 8 octobre.

À lire : Le Maroc condamne « l’assaut de l’esplanade de la mosquée Al Aqsa par un ministre israélien »

Depuis, des voix s’élèvent contre l’autorisation de voyage accordée à Ekrima. « Un homme qui a été terroriste dans le passé reste toujours un terroriste ! C’est notre devoir de poursuivre cet homme méprisable qui a lancé des incitations et d’initier une procédure qui privera de sa citoyenneté un soutien du terrorisme de la pire espèce », a déclaré May Golan, vice-ministre, chargée des « questions nationales » au sein du cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu, accusant la procureure générale de Gali Baharav-Miara de n’avoir pas fait son travail. Aux yeux de la députée Sharren Haskel, (parti Nouvel Espoir), l’autorisation donnée à Sabri de se rendre au Maroc est « une bourde ».

À lire : Al Adl Wal Ihssane fustige la tenue du deuxième sommet du Néguev au Maroc

« Alors qu’une enquête a été ouverte à son encontre pour des incitations et pour des appels au meurtre et qu’elle est encore en cours en Israël, il disparaît à l’étranger et il continue ses incitations contre Israël », a-t-elle fustigé dans un post sur Twitter.

Sujets associés : Israël - Enquête - Violences et agressions

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Israël : une première étudiante marocaine non juive dans une université

David Govrin, chargé d’affaires d’Israël au Maroc, a annoncé l’inscription d’une étudiante marocaine d’ascendance non juive dans une université israélienne. Une...

Al Adl Wal Ihssane fustige la tenue du deuxième sommet du Néguev au Maroc

Le Groupe d’action national pour la Palestine et le mouvement « Al Adl Wal Ihssane » (Justice et bienfaisance), considéré comme le plus grand groupe islamiste au Maroc, ne veulent...

Iran : Khamenei appelle le Maroc à rompre ses relations avec Israël

L’ayatollah Khamenei qualifie d’erreurs et de péché, la normalisation des relations avec Israël et appelle les pays arabes dont le Maroc à revenir sur leurs décisions. Le guide...

Le Maroc condamne « l’assaut de l’esplanade de la mosquée Al Aqsa par un ministre israélien »

Le Maroc se joint à la liste des pays qui, depuis mardi, condamnent vivement la visite sur l’esplanade de la mosquée Al Aqsa, du nouveau ministre israélien de la Sécurité...

Nous vous recommandons

Israël

Une visite du chef de la diplomatie israélienne au Maroc se prépare

Suite à l’invitation adressée à son homologue marocain Nasser Bourita, Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères envisage de se rendre au Maroc. Les deux parties préparent cette visite...

Naftali Bennett écrit au roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a félicité Naftali Bennett pour son élection au poste de Premier ministre d’Israël. Ce dernier a, à son tour, adressé un message de reconnaissance au souverain.

Des artistes arabes boycottent les Émirats arabes unis

L’accord de normalisation entre Israël et les Émirats arabes unis n’est pas du goût des artistes arabes. Ceux-ci boudent les prix littéraires et événements culturels que le pays sponsorise, en vue de manifester leur solidarité avec la...

L’appel des Facebookers marocains à la normalisation avec Israël

Des Facebookers marocains ont appelé à la normalisation avec Israël à la suite d’un sondage d’opinion lancé par le ministère israélien des Affaires étrangères sur sa page "Israël parle arabe".

Maroc-Israël : un partenariat stratégique, bénéfique pour l’Afrique et le Moyen-Orient

Le nouveau partenariat qui se met en place après la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, au-delà des intérêts que pourraient en tirer les deux pays, constituerait une aubaine pour l’Afrique, la Méditerranée, ou encore le...

Enquête

France : un enlèvement signalé depuis le Maroc

Depuis le Maroc, un homme a signalé l’enlèvement et la séquestration d’un de ses proches à Paris (XIIIe). Les policiers de Fontenay-sous-Bois ont non seulement retrouvé la victime, mais ils ont aussi réussi à interpeller trois ravisseurs...

Comment le Covid a changé les Marocains

La crise du Covid-19 a fortement bouleversé le comportement des populations dans le monde, selon une enquête. Dans leur grande majorité, les Marocains ont déclaré que la pandémie les a changés.

Terrible accident à chefchaouen, 4 morts

Ce mois de ramadan enregistre déjà son lot de drames avec le décès de quatre jeunes hommes dans un accident de voiture, ce jeudi 15 avril 2021, près de Chefchaouen.

Découverte d’un casino clandestin à Marrakech, des Français arrêtés

29 individus dont 20 ressortissants étrangers ont été interpellés vendredi soir par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech. Ces individus ont été arrêtés pour leur implication dans la violation de l’état d’urgence sanitaire,...

Tué au Québec, le corps d’Achraf Thimoumi rapatrié au Maroc

Le corps du jeune Marocain de 20 ans, tué par balle à Stoneham, est en route pour le Maroc. L’enquête ouverte dans le cadre de ce meurtre se poursuit.

Violences et agressions

Après l’assaut de Nador, le Maroc renforce la sécurité aux passages frontaliers

Le Maroc a décidé de convoyer vers les environs de Sebta et Melilla, un plus grand détachement de la Gendarmerie royale, la sûreté nationale et les forces armées royales. Ceci fait suite à l’assaut des migrants subsahariens à Nador ayant engendré des morts...

Paris : des femmes marocaines portent plainte contre le Polisario

La justice française a été saisie par des femmes franco-marocaines. Elles ont été agressées samedi dernier par des séparatistes du Polisario au cours d’une manifestation de soutien à l’opération militaire des Forces armées royales à...

Maroc : un enfant vivait l’enfer avec son père

Un homme de 47 ans a été interpellé, mercredi 27 mai, à Casablanca, par les éléments de la police judiciaire d’Anfa, pour son implication présumée dans une affaire de séquestration de son fils de 15 ans, de tortures et violences...

Un jeune arrêté pour avoir violé une femme de 92 ans

La gendarmerie, en étroite collaboration avec les autorités locales d’Ait Izdeg, a procédé, mercredi 13 mai, à l’arrestation d’un jeune homme qui venait de prendre la fuite après avoir violé une femme de 92 ans, dans la ville de...

Marrakech : le personnel d’un hôpital attaqué au sabre

Le personnel soignant d’un centre de vaccination pour nourrissons de Marrakech a été agressé par une bande criminelle armée de sabres. Plusieurs professionnels ont été blessés à des degrés divers.