Vahid Halilhodzic vivement critiqué

2 avril 2022 - 07h00 - Sport - Ecrit par : G.A

Mardi dernier, les Lions de l’Atlas ont décroché leur billet pour la Coupe du monde au Qatar. Mais pour Jérôme Rothen qui a connu le coach Vahid au Paris Saint-Germain, les méthodes du sélectionneur risquent d’être un obstacle à l’évolution du Maroc durant la compétition.

« Il est attachant. C’est un vrai passionné de football. Mais dans le travail, au quotidien, sur les mises au vert et à l’entraînement, c’est plus qu’usant. Il veut s’occuper de tout ». Jérôme Rothen ne lésine pas sur les mots lorsqu’il lui est demandé de parler de Vahid Halilhodzic, son entraîneur au PSG au début des années 2000, rapporte BFMTV.

À lire : Vahid Halilhodzic, premier entraîneur à qualifier 4 équipes nationales pour le Mondial

Ce n’est pas la première fois que Vahid Halilhodzic arrive à qualifier une sélection nationale pour la Coupe du monde. En 2010, il avait qualifié la Côte d’Ivoire pour le Mondial, l’Algérie pour celui de 2014 et le Japon pour l’édition russe en 2018. Mais ses méthodes restent discutables. Par exemple, la Fédération ivoirienne l’avait limogé quelques semaines avant la Coupe du monde. Le même scénario s’est répété en 2018 où il avait été licencié de son poste de sélectionneur du Japon à deux mois de la compétition.

À lire : Younes Belhanda dit tout le mal qu’il pense de Vahid Halilhodžić

Le scénario va-t-il se répéter avec le Maroc, surtout qu’il traverse une période difficile marquée par ses brouilles avec certains joueurs dont Hakim Ziyech, Noussair Mazraoui, Younès Belhanda, Nordin Amrabat et bien d’autres. Certains supporters et même des joueurs, continuent de lui reprocher l’élimination du Maroc en quarts de finale de la dernière Coupe d’Afrique des nations face à l’Égypte.

À lire : Réconciliation impossible entre Vahid Halilhodzic et le Ziyech-Mazraoui

Pour Jérôme Rothen, tout est dans la méthode. « Il ne fait pas confiance à son staff. Avec tous les outils qu’on a aujourd’hui, tu ne peux pas ne pas faire confiance aux gens de ton staff. Tu ne peux pas tout gérer. Il faut aussi être un bon psychologue avec les joueurs. C’est tout ce que n’est pas Vahid ».

À lire : Vahid Halilhodzic se dit « prêt à démissionner »

Pour lui, « Vahid Halilhodzic est resté enfermé dans les années 90, et ça ne marche plus aujourd’hui. Il est capable de se priver d’un de ses meilleurs joueurs (Ziyech) pour incompatibilité d’humeur. Et puis il ne calcule même pas ses adjoints. C’est la réalité. Ses adjoints sont là pour placer les plots… Quand tu es entraîné par ce genre de personnage, tu es lassé », a-t-il déclaré sur RMC.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coupe du Monde 2022 au Qatar - Lions de l’Atlas - Vahid Halilhodzic

Aller plus loin

Les ambitions de Vahid Halilhodzic avec le Maroc

Le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, a pour ambition de remporter la CAN 2022 et de conduire les Lions de l’Atlas à la prochaine coupe du monde, prévue au Qatar, pour...

Vahid Halilhodzic très optimiste

À l’issue du tirage au sort de Mondial 2022 au Qatar, le sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic affiche son optimisme quant au groupe des Lions de l’Atlas (E, avec la...

Abdelrazzak Hamdallah est « arrogant », selon Lekjaa

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, s’est exprimé sur les différends entre le sélectionneur national et certains joueurs marocains,...

Vahid Halilhodzic se dit « prêt à démissionner »

Le sélectionneur marocain Vahid Halilhodzic se dit prêt à démissionner s’il ne réussissait pas à qualifier le Maroc pour la coupe du monde Qatar 2022.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2022 : un 3ᵉ match amical pour les Lions de l’Atlas  ?

À quelques semaines du mondial, l’équipe marocaine de football pourrait disputer un match amical aux Émirats arabes unis, dans le cadre de sa préparation à la compétition.

Medhi Benatia recommande deux joueurs marocains, la Juventus réagit

L’ex-international marocain Medhi Benatia, par ailleurs ex-capitaine des Lions de l’Atlas recommande deux défenseurs marocains à la Juventus, son ancien club, qui « traverse une période un peu compliquée, notamment au niveau extra-football. »

Vahid Halilhodžić ne digère toujours pas son éviction par le Maroc

L’ancien sélectionneur de l’équipe nationale marocaine, Vahid Halilhodžić, a désigné l’équipe du Maroc comme future vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) prévue en Côte d’Ivoire. Il garde toutefois une vraie rancœur d’avoir été limogé.

Le roi Mohammed VI félicite les joueurs marocains, après leur qualification

Le roi Mohammed VI s’est entretenu ce mardi 6 décembre avec le sélectionneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, pour le féliciter de la qualification aux quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar-2022.

Mustapha Hadji règle ses comptes avec Vahid Halilhodzic

Après la victoire du Maroc contre la Belgique dimanche (2-0), l’ancien international marocain, Mustapha Hadji s’est exprimé pour livrer son analyse sur le parcours de l’équipe nationale à la Coupe du monde, révélant les conditions de travail avec...

Sofyan Amrabat reçoit un grand soutien

Alors que Sofyan Amrabat éprouve quelques difficultés au sein de Manchester United, il vient de recevoir un soutien de poids qui devrait lui remonter le moral.

L’AS Rome revient à la charge pour Hakim Ziyech

À l’heure où Chelsea agite le mercato et a déjà recruté plusieurs joueurs comme Mykhaylo Mudryk, Noni Madueke et João Félix, l’international marocain Hakim Ziyech, à qui le club anglais accorde peu de temps de jeu, cherche désespérément un club pour...

« Le Maroc vit son âge d’or du football global »

Grâce à l’exploit des Lions de l’Atlas à la dernière coupe du monde, au parcours des Lions de l’Atlas et à la politique des décideurs, le football marocain connaît un développement certain ces dernières années. En atteste l’engouement qu’il suscite à...

Romain Saïss évoque l’ambiance après le départ d’Halilhodzic

Avec le parcours historique qui a été celui du Maroc au Qatar, devenant le premier pays africain et arabe à atteindre le dernier carré de la Coupe du monde. Pourtant ce n’était pas évident pour les Lions de l’Atlas qui ont préparé le mondial avec un...

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du football français. Le Maroc doit en partie sa percée à la coupe du monde...