Abir, écrivaine à 12 ans (vidéo)

10 janvier 2022 - 07h40 - Culture - Ecrit par : G.A

La longue période de confinement a fait naître chez Abir Zaïm la passion de l’écriture. Un don caché qui s’est réveillé au cours de cette dure épreuve. À 12 ans, elle plonge dans les réalités que les enfants ont vécues avec la propagation du Covid-19 dans son premier livre.

En publiant son premier livre à 12 ans seulement, Abir est devenue la plus jeune écrivaine du monde arabe. Elle s’est inspirée de tout ce qui se passe autour d’elle, des réalités qui l’entourent. Dans cet ouvrage, c’est le Covid, tel que vécu par les enfants qui l’a inspiré. « Ils avaient saisi le chamboulement du monde à l’ère de l’épidémie et leur vie n’a pas été épargnée », raconte Abir à SNRT News.

À lire : Abdellah Taïa : « Le Maroc prêt à libérer ses homosexuels »

« L’embarcation de la mort », le titre de son ouvrage, lui a déjà valu le prix national de la lecture puis tout récemment, le prix de la création littéraire en Égypte. Un pas de géant pour la jeune écrivaine dont les ambitions sont grandes. Elle entend travailler pour devenir une romancière de renommée mondiale.

Sujets associés : Immigration clandestine - Livres - Vidéos - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Prix de la littérature arabe : deux auteurs marocains en compétition

Deux auteurs marocains sont en lice pour le Prix de la littérature arabe 2020. Les résultats sont attendus le 3 novembre 2020 à Paris.

Littérature : Rachida Lamrabet primée aux Pays Bas

Rachida Lamrabet, auteur maroco-néerlandaise, a reçu le prix de la nouvelle littérature, "BNG Nieuwe Literatuurprijs 2008", ce jeudi au Pays Bas pour son livre pour enfants "Een...

Cette Marocaine est devenue très riche grâce à Instagram

Plus de 1,5 million de followers sur Instagram et près d’1 million d’abonnés sur YouTube, permettent à la jeune marocaine, Ihssane Benalluch, d’être classée parmi "les...

Littérature beure : ’L’ascenseur social est en panne, jai pris l’escalier’

Aziz Senni se définit avec humour comme « Français-beur de banlieue issu de l’immigration ouvrière musulmano maghrébine de la 2e génération ». Issu d’une famille marocaine de 6...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...