Aéroport de Casablanca : arrestation pour faux test Covid-19

29 août 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les éléments de la police de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont interpellé deux individus qui disposaient d’une fausse autorisation exceptionnelle de voyage et d’un test Covid-19 falsifié.

Au cours des contrôles frontaliers, les deux individus dont un mineur de 16 ans, ont présenté un faux test Covid et une fausse autorisation exceptionnelle de voyage pour quitter le Maroc à bord d’un vol en direction de la Turquie, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant qu’après vérification, les documents se sont révélés faux.

Les deux individus ont été arrêtés et une enquête a été ouverte par la brigade de la police judiciaire de l’aéroport international Mohammed V, sous la supervision du parquet compétent.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Aéroport Mohammed V Casablanca - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Des Britanniques arrêtés à Agadir pour des faux tests Covid-19

Des agents de la Sûreté nationale de l’aéroport d’Agadir-Al Massira ont procédé samedi dernier à l’arrestation de cinq touristes britanniques appartenant à une même famille. Ils...

Maroc : les autorités sévissent contre les faux tests Covid-19

Le ministère public renforce la traque des faux documents sanitaires contre le Covid-19. Il vient, via une circulaire, d’instruire les procureurs généraux et procureurs du Roi,...

Les faux tests Covid-19, un trafic lucratif à Marrakech

De faux certificats de tests négatifs au Covid-19 circulent à Marrakech. Un trafic lucratif qui rapporte gros à des laboratoires véreux.

Espagne : arrestation d’un Marocain, membre d’un réseau de faux tests Covid

La police de Malaga a démantelé un réseau de distribution de faux tests Covid. En tout, trois individus dont un Marocain, ont été interpellés et 25 000 de ces tests ont été saisis.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Une nouvelle route entre Bouskoura et l’aéroport de Casablanca

L’aménagement de la voie de Taddart, reliant la ville verte de Bouskoura à l’Aéroport Mohammed V prévu dans le cadre du renforcement des infrastructures de transport dans la région de Casablanca, va bientôt démarrer. Une convention de partenariat a été...

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.