Ali Aarrass a été victime de torture selon l’ONU

4 juin 2022 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.T

Incarcéré pendant 12 ans pour terrorisme, le Belge d’origine marocaine Ali Aarrass aurait été victime de torture en Espagne et au Maroc, selon une expertise internationale. Ses avocats réclament justice.

Ali Aarrass avait été extradé vers le Maroc par l’Espagne, le 14 décembre 2010, en violation d’une mesure provisoire ordonnée par le Comité des droits de l’homme des Nations Unies, rappelle Belga, précisant qu’il a été détenu à Témara, où, selon sa défense, il a subi des actes de torture extrêmes pendant dix jours : quasi-noyades, pendaisons, viols, coups incessants, privation de sommeil, etc.

Cette hypothèse vient d’être confirmée par le Comité des droits de l’homme et le Comité contre la torture des Nations Unies, qui ont révélé, après enquêtes, l’existence de violations graves des droits les plus fondamentaux d’Ali Aarrass par l’Espagne puis le Maroc.

A lire : Ali Aarrass parle de sa vie carcérale faite de « torture » au Maroc

Se référant à cette dernière expertise, sa défense a encore exprimé son regret qu’à ce jour « ni l’Espagne, ni le Maroc n’ont pourtant témoigné une quelconque volonté de réparer le préjudice irréparable causé à Ali Aarrass », ajoutant que « le Maroc a même continué à défier les instances internationales et à prétendre qu’il serait un terroriste ».

Au vu de ces conclusions des structures de défense, « seule conforme aux exigences du droit international », ses avocats invitent une nouvelle fois le Maroc et l’Espagne à respecter le droit international, en réparant intégralement le dommage causé.

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Droits et Justice - Prison - Ali Aarrass

Aller plus loin

Après 12 ans de prison au Maroc, Ali Aarrass est de retour en Belgique

Près de trois mois après sa sortie de prison, Ali Aarrass est enfin rentré en Belgique. Inculpé pour terrorisme, l’homme aujourd’hui âgé de 58 ans n’a cessé de clamer son...

Libéré, Ali Aarrass se sent emprisonné

Ali Aarrass, Belgo-Marocain libéré le 2 avril après douze années de prison, est coincé au Maroc à cause de la fermeture des frontières. Dans une lettre, il a demandé son...

Ali Aarrass parle de sa vie carcérale faite de « torture » au Maroc

Après douze ans passés en prison au Maroc, Ali Aarrass, Belgo-marocain de 59 ans, désormais libre de ses mouvements, parle de cette période difficile de sa vie. Il évoque des...

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) déboute Ali Aarrass

Le Belgo-marocain Ali Aarrass, détenu pendant 12 ans au Maroc pour appartenance à un groupe terroriste, a déposé une requête en 2018 devant la Cour européenne des droits de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.