Maroc : nouvel appel pour faire un pont entre l’arabe et la Darija

18 janvier 2021 - 15h00 - Ecrit par : J.K

Noureddine Ayouch qui a suscité une vive polémique il y a près de deux ans lorsqu’il avait appelé à faire de la Darija, la langue d’enseignement, revient à la charge. Le publicitaire et acteur associatif appelle à travailler sur « l’établissement d’un pont entre l’arabe classique et la Darija », en intégrant des mots de la première langue dans la seconde, afin que tout le monde puisse les parler facilement.

Noureddine Ayouch qui maîtrise et défend également l’arabe, la langue amazighe, ainsi que la Darija, le dit clairement : il aime bien la langue arabe classique, seulement souligne-t-il, elle ne peut permettre d’exercer la fonction d’enseigner la science. « La science n’existe pas en arabe, a-t-il déclaré, lors d’un colloque organisé par l’Association marocaine pour l’amélioration de la qualité de l’éducation « Amaken », fait savoir Hespress. Pour l’acteur associatif, « l’arabe était la langue de la science à une certaine époque, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui ». « Les livres scientifiques en arabe sont traduits, et si nous voulons que l’Arabe soit qualifié pour enseigner les sciences, nous devons lui fournir les capacités nécessaires », prône-t-il.

« Une personne qui parle couramment la langue arabe uniquement ne peut trouver un emploi », argumente le publicitaire, ajoutant que « les propriétaires d’entreprises recherchent des personnes qui parlent couramment au moins deux langues étrangères », tandis « qu’avec l’arabe seulement, nous ne pouvons pas avancer ».

Et de poursuivre : la question de l’enseignement des langues étrangères devrait être envisagée sous l’angle de l’intérêt de l’élève. « Nous ne devons pas avoir peur des langues étrangères, car elles sont nécessaires et comportent un intérêt pour l’élève », assure-t-il.

Ayouch a ainsi appelé à s’occuper de la langue amazighe également qui fait partie de la culture marocaine. «  Nous n’avons que 1023 professeurs enseignant le tamazight. Un nombre suffisant de professeurs devrait être formé dans ce sens, et leur statut social amélioré », a-t-il conclu.

Tags : Amazigh - Education - Défense - Armement - Darija

Aller plus loin

« Bank Of Africa » parle amazigh

Les institutions et agences de la banque « Bank Of Africa » du BMCE Group qui appartient au célèbre homme d’affaires marocain Othmane Benjelloun, adoptent des enseignes en langue...

Vous parlez arabe ou amazigh ? travaillez pour les services secrets espagnols

Les services de renseignements espagnols (National Intelligence Center) ont publié une offre d’emploi pour recruter des interprètes maîtrisant le russe, l’hébreu, le français,...

Meir Ben-Shabbat s’adresse au peuple marocain en darija (vidéo)

Le conseiller à la sécurité nationale d’Israël, Meir Ben Shabat a parlé "le darija" pour exprimer sa joie d’être au Maroc suite à l’accord de normalisation des relations diplomatiques...

Le Musée Berbère de Marrakech change de nom

Le Musée Berbère, créé en 2011 par Pierre Bergé à Marrakech, change de nom et devient Musée Pierre Bergé des Arts Berbères. La Fondation Jardin Majorelle s’en...

Nous vous recommandons

Quand Casablanca était la cité des transexuels

Casablanca n’est pas que la ville réputée pour être la plus grande maison close à ciel ouvert du monde à l’époque coloniale, c’est aussi le lieu où les opérations transgenres s’enchaînaient au grand bonheur des transsexuels. La ville doit cette triste réputation...

A Tanger, il est interdit de griller les têtes de mouton

Le conseil communal de Tanger en sa qualité de police administrative interdit formellement de griller les têtes et les pattes des moutons du sacrifice rituel de l’Aïd Al-Adha, au bord des routes et dans les espaces...

Diffusion de vidéos humiliantes de Soulaimane Raissouni

Les deux vidéos du journaliste Soulaimane Raissouni publiées par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) ne sont pas du goût du chef du gouvernement. Saad Eddine El Othmani a jugé l’acte « inacceptable », lors d’une...

25 millions de dirhams de salaire pour Abderrazak Hamdallah

Quelques jours après avoir été viré d’Al Nassr, Abderrazak Hamdallah n’a pas eu de mal à retrouver un nouveau club. Celui qui ne veut plus porter le maillot de l’équipe nationale roule désormais pour Al Ittihad avec un très beau salaire à la...

Les MRE tranfèrent 16 milliards de DH en juillet, un record

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré plus de 16 milliards de dirhams au mois de juillet dernier, en hausse 45,6 % comparativement à la même période de 2020. Cette forte augmentation étonne par son...

Le Maroc veut acheter deux frégates italiennes

Le Maroc s’active pour l’acquisition de deux frégates italiennes de type Fremm avec des capacités exceptionnelles de lutte anti-sous-marine. De quoi renforcer son armement.

Dégradation des relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie à cause du Maroc

Les relations entre l’Arabie saoudite et l’Algérie se sont dégradées à cause de l’attitude d’Alger envers le roi Mohammed VI et le Maroc.

Achraf Hakimi fait les yeux doux au Real Madrid

Achraf Hakimi veut quitter le PSG. L’ailier marocain ne souhaite plus continuer dans l’effectif français où il ne se sent plus valorisé. Il envisage de retourner dans son ancien club, le Real Madrid.

CAN 2022 : Roger Milla s’en prend au Maroc

Interrogé sur les tentatives de report de la coupe d’Afrique des nations (CAN 2022) au Cameroun par le Maroc et l’Égypte, l’ex-international camerounais Roger Milla a fustigé l’attitude des fédérations d’Afrique du...

Des responsables politiques marocains en vacances en Espagne aux frais de barons de drogue

Plusieurs élus et responsables politiques marocains vivent aux frais des barons de la drogue en Espagne pendant leurs vacances dans le Sud de l’Espagne. Ces derniers mettent à leur disposition des villas et des chalets ainsi que d’autres...