Bruxelles veut lutter contre les discriminations à l’embauche

26 octobre 2021 - 06h40 - Belgique - Ecrit par : A.T

Le gouvernement bruxellois a annoncé qu’il va doter les services publics d’un financement de 713 000 euros pour lutter contre les discriminations liées à l’embauche et à la promotion de la diversité sur le marché de l’emploi.

Cette allocation correspondant à 19 projets s’inscrit dans la volonté des autorités d’agir efficacement contre les discriminations à l’embauche, véritable problème de société dans la région bruxelloise, rapporte Belga , qui cite le ministre de l’Emploi Bernard Clerfayt.

A lire : Bruxelles à la traîne sur les tests anti-discrimination à l’embauche

Ces préjugés sont d’ordre racial, religieux ou encore physique ayant rapport au handicap, rapporte un communiqué du ministère, ajoutant que les victimes sont traumatisées lors des différentes phases du processus de recrutement, notamment durant un entretien d’embauche ou lors de l’examen d’un CV.

Sujets associés : Bruxelles - Droits et Justice - Emploi

Aller plus loin

Bruxelles : des communes interdisent la venue de deux leaders de l’extrême-droite

A Bruxelles, deux leaders d’extrême droite flamande et néerlandaise se sont vus refuser l’accès à des communes pour organiser un rassemblement. Filip Dewinter et Geert Wilders,...

8,2% des travailleurs étrangers à Bruxelles sont Marocains

A Bruxelles, près du tiers de la main-d’œuvre de la région est d’origine étrangère et 8,2 % est d’origine marocaine.

Belgique : Unia déplore le manque de chiffres sur la discrimination et le racisme

Unia constate qu’il y a un manque de données sur les inégalités et la discrimination en Belgique. Elle recommande une approche coordonnée pour la collecte et le développement de...

Bruxelles à la traîne sur les tests anti-discrimination à l’embauche

Première région à doter ses services d’inspection d’un outil de «  testing  » contre les discriminations à l’embauche, Bruxelles est aujourd’hui à la traîne.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...