Le chemin de croix d’une Marocaine pour obtenir la nationalité espagnole

29 mars 2024 - 21h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

Alors qu’elle a passé 21 ans en Espagne, a été victime de violences conjugales, a des enfants espagnols et est depuis quelques années remariée à un Espagnol, une Marocaine de 41 ans fait face à l’énorme difficulté d’obtenir la nationalité espagnole.

Arrivée légalement en Espagne à l’âge de 20 ans, Zouhira Aouassar, une résidente de Malaga originaire du Maroc, se retrouve en difficulté. Depuis quatre ans, elle se bat pour obtenir la nationalité espagnole. À son arrivée, elle s’est d’abord installée à Barcelone. Elle y a passé 13 ans aux côtés de son mari qui la maltraitait et avec qui elle a eu trois enfants. La justice a d’ailleurs condamné l’homme à plusieurs reprises. Coup de tonnerre : son conjoint a été acquitté faute de preuves lors de la dernière audience. La jeune femme a décidé de déménager à Malaga où elle avait un parent après que les autorités catalanes lui ont fait comprendre qu’elles ne pouvaient plus rien pour elle, rapporte Malaga Hoy.

À lire : Malgré leur naissance en Espagne, les enfants de Zouhira ont du mal à obtenir leur nationalité

À Malaga, Zouhira vit dans un appartement pour femmes maltraitées. Elle tente de refaire sa vie. Il y a 9 ans, elle s’est remariée avec le président d’un collectif dont elle est devenue bénévole. En parallèle, elle travaille comme interprète en arabe dans les hôpitaux et autres services où le besoin se fait sentir. « J’ai commencé à la maternité et même les médecins m’appellent quand vient une maman marocaine », se souvient-elle.

À lire : Le combat de Sara pour obtenir la nationalité à ses trois enfants nés en Espagne

En avril 2023, les trois enfants issus de son premier mariage qui sont nés et élevés en Espagne obtiennent la nationalité espagnole. Un vœu que son mari espagnol et elle caressaient. Mais Zouhira n’a toujours pas obtenu la nationalité espagnole alors qu’un minimum de 10 ans de résidence est requis et elle en a 21. De plus, elle n’a pas d’antécédents judiciaires. Depuis quatre ans, elle attend que sa demande aboutisse. « J’ai dépensé environ deux mille euros en frais et pour la documentation que je dois apporter du Maroc », confie-t-elle, ajoutant qu’elle a brillamment passé les examens pour obtenir la nationalité. La quarantenaire s’étonne d’avoir constaté que des Marocains qui sont en Espagne depuis bien moins longtemps et qu’elle a aidé en tant qu’interprète ont déjà obtenu la nationalité espagnole.

À lire :Les Marocains, premiers bénéficiaires de la nationalité espagnole

Cette situation exaspère son mari. Pour lui, il est discriminatoire que le gouvernement espagnol ait rapidement accordé la nationalité espagnole au lutteur géorgien Ilia Topuria alors que le reste de ceux qui en font la demande, y compris sa femme et dix autres personnes que son association aide, sont toujours dans l’attente. « Qu’est-ce qui se passe, ici nous sommes de seconde zone ?, ma femme est en Espagne depuis 21 ans, elle a été victime de violence de genre, ses enfants et son mari ont la nationalité espagnole, pourquoi continuent-ils à la maltraiter ? », s’indigne-t-il. Pour se faire entendre, il a déposé des plaintes auprès du Ministère de la Justice et du Défenseur du Peuple.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Violences conjugales - Espagne - Enfant - Femme marocaine - Mariage - MRE

Aller plus loin

Les Marocains, premiers bénéficiaires de la nationalité espagnole

L’Espagne a accordé en 2022 la nationalité à un total de 181 581 étrangers, dont 30 % de Marocains, selon les données actualisées de l’Institut national de la statistique (INE).

L’Espagne refuse la nationalité à un Marocain

La Chambre administrative de l’Audience nationale a confirmé le refus de la nationalité espagnole à un citoyen marocain, sur la base du rapport du Centre national de...

L’Espagne refuse la nationalité à un « espion » marocain

La plus haute juridiction espagnole a récemment confirmé le refus de l’octroi de la nationalité espagnole à un citoyen marocain, suspecté d’espionnage pour le compte du Maroc...

Le parcours de combattant de Madjida Maayouf pour obtenir la nationalité espagnole

Depuis son arrivée en Espagne en 2011, Madjida Maayouf cherche en vain à obtenir la nationalité espagnole. L’athlète d’origine marocaine a remporté le championnat national de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la même période en 2021.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Hiba Abouk et Achraf Hakimi amoureux comme au premier jour

Hiba Abouk et Achraf Hakimi sont toujours ensemble et leur relation est comme au premier jour. La femme de l’international marocain a démenti encore les rumeurs évoquant une crise dans son couple.

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.