Arrêtée pour avoir incité à des agressions sexuelles sur sa fille

15 juillet 2021 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Une femme de 31 ans a été arrêtée par les éléments du service régional de la police judiciaire de la ville de Dakhla pour avoir proféré des menaces de mort en ligne et incité à des agressions sexuelles sur sa fille mineure.

L’intéressée faisait l’objet d’une enquête judiciaire ordonnée par le parquet suite à la diffusion d’une séquence en direct comprenant une menace de mort explicite et une incitation à des agressions sexuelles contre sa fille mineure, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Elle a été interpellée finalement à Dakhla grâce aux renseignements de la brigade de lutte contre la cybercriminalité de la ville de Kénitra qui avait lancé un avis de recherche national, précise la même source.

A lire : Le Maroc, un des pays les plus menacés sur mobile dans le monde

La mise en cause a été placée en garde à vue pour les besoins de l’enquête confiée à la brigade de lutte contre la cybercriminalité de Kénitra, en tant que partie territorialement compétente, afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Dakhla - Menaces - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Garde à vue

Aller plus loin

Le Maroc, un des pays les plus menacés sur mobile dans le monde

Au nombre des pays les plus affectés par des menaces mobiles, le Maroc sort 4ᵉ sur le plan mondial en nombre d’utilisateurs. Cette position du royaume en 2020 est spécialement...

France : un Marocain condamné à 18 mois de prison ferme pour menaces de mort

Un Marocain de 26 ans poursuivi pour « apologie publique d’un acte de terrorisme » et « menaces de mort » sur trois policiers de Verdun lors de son transfert le 26 décembre 2020...

Homicide et agression, une nuit agitée à Dakhla

Trois individus âgés entre 25 et 45 ans ont été interpellés par la police judiciaire de Dakhla. Il leur est reproché des coups et blessures sur un individu ayant entraîné la mort.

Rabat : suicide d’un détenu en garde à vue

Un détenu s’est donné la mort dans les locaux de la cour d’appel de Rabat à l’aide de ses vêtements. Accusé de viol sur mineure, il était à quelques minutes d’être présenté au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.