L’embouteillage de MRE continue à la frontière de Sebta

6 juillet 2022 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le port de Sebta reste débordé par le flux de Marocains d’Europe en provenance d’Algésiras à destination du Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba. Le week-end dernier, quelque 90 000 MRE ont passé plus de cinq heures d’attente à la frontière de la ville autonome avant d’entrer au Maroc.

L’augmentation de 45 % du flux de MRE à Sebta par rapport à 2019, a entraîné un embouteillage monstre à la frontière de Tarajal le week-end dernier, le premier du mois de juillet qui annonce le début de la saison estivale. Les contrôles sanitaires et documentaires “stricts” effectués par la police marocaine des frontières ont amené les MRE à passer plus de neuf heures d’attente avant d’accéder au Maroc.

La célébration de l’Aïd al-Adha prévue le dimanche 10 juillet au Maroc aurait provoqué cet embouteillage inédit du week-end dernier. Lundi, l’Exécutif local a indiqué dans un communiqué que les mesures ont été prises pour « accélérer » le passage des MRE. Et pour leur permettre de se rafraichir dans la zone d’attente où aucun café ou restaurant n’est installé, des packs d’eau et de la nourriture leur ont été distribués.

À lire : MRE à Sebta : le temps d’attente en baisse

En prévision du flux qui continuera d’augmenter au cours des prochains jours, les autorités de Sebta ont prévu d’installer de nouvelles toilettes et bâches dans la zone d’attente. Selon la délégation du gouvernement, près de 3 000 véhicules arrivent quotidiennement au port de Sebta depuis Algésiras à destination du Maroc. Les MRE choisissent de plus en plus cette option moins coûteuse (170 euros pour l’aller-retour) par rapport aux liaisons directes vers Tanger Med (360 euros).

Depuis lundi, les temps d’attente ont été réduits à trois heures, assure la délégation gouvernementale qui rappelle qu’un record historique a été atteint en termes de flux entre vendredi et lundi, avec l’entrée dans la ville de 10 200 MRE et 40 000 véhicules en provenance d’Algésiras, soit une augmentation de 128 % et 181 % par rapport à 2019.

Sujets associés : Algésiras - Ceuta (Sebta) - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Marhaba 2023 : embouteillage monstre à Sebta

Des milliers de Marocains d’Europe sont arrivés le week-end dernier à Ceuta depuis les ports espagnols dans le cadre de l’Opération Marhaba, provoquant un embouteillage monstre...

Sebta prévoit d’accueillir un million de MRE en 2023

Avec l’augmentation du flux de MRE de 45 % cette année par rapport à 2019, provoquant des embouteillages monstres à la frontière de Tarajal, la délégation gouvernementale de...

Risque d’embouteillage de MRE à Sebta

Le Comité d’organisation de l’Opération Marhaba en Espagne (CECOP) met en garde contre un nouveau risque d’embouteillage de Marocains d’Europe à la frontière de Sebta.

MRE à Sebta : le temps d’attente en baisse

Depuis lundi, les Marocains d’Europe (MRE) qui arrivent à Sebta avec leurs véhicules pour entrer au Maroc, ne passent pas plus de trois heures dans la zone d’attente avant de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...