Les États-Unis débloquent 100 millions USD pour les petites entreprises marocaines

14 janvier 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Un fonds de 100 millions USD dédié aux petites entreprises marocaines a été créé par les États-Unis. L’initiative émane de l’International Development Finance Corporation (DFC) en collaboration avec SEAF Global.

Dans un communiqué, le PDG de l’International Development Finance Corporation (DFC), Adam Boehler, a annoncé une collaboration financière avec le Fonds d’aide aux petites entreprises (SEAF Global). D’un montant global de 100 millions de dollars, l’objectif de ce partenariat est d’accompagner les petites entreprises marocaines, en se focalisant sur les opportunités de marché et surtout sur les problèmes chroniques du pays qui ont besoin d’être résolus par les entrepreneurs locaux.

Cet investissement vise plus les petites et moyennes entreprises exerçant dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de l’industrie, de l’eau, de l’assainissement et de l’énergie propre. En plus de ce partenariat, une lettre d’intérêt avec l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) a été signée pour accompagner les projets qui faciliteront la productivité agricole en Afrique subsaharienne.

Pour rappel, en décembre dernier, la société américaine de financement du développement international avait annoncé des actions ambitionnant la mobilisation de 5 milliards USD à travers des accords commerciaux et d’investissements au Maroc et dans les autres pays d’Afrique du Nord.

Ce programme vise la poursuite des initiatives de promotion d’investissement privé et de soutien à l’entrepreneuriat mises en place par le gouvernement marocain pour le développement inclusif et la création d’emplois. L’objectif de ces actions est de faire du Maroc, le nouveau pôle économique de la sous-région. Ainsi, une antenne de l’initiative américaine Prosper Africa sera érigée à Rabat pour les investissements internationaux avec les pays francophones d’Afrique. Cette antenne, une première dans le nord du continent, verra le jour en février 2021.

Sujets associés : États-Unis - Eau - Capitaux - Agriculture - Energie - Office Chérifien des phosphates (OCP) - Fonds - Industrie

Aller plus loin

Le groupe américain Adient s’installe à Kénitra

Quelques jours après l’annonce de la reconnaissance des États-Unis de la marocanité du Sahara, l’équipementier américain Adient, leader mondial du segment des sièges...

Le marché américain bientôt ouvert aux produits du Sahara marocain

Les choses se précisent pour l’ouverture du marché américain aux produits du Sahara marocain. Le Maroc et les États-Unis entendent revoir leur accord de libre échange.

Les États-Unis vont augmenter leurs investissements en Afrique, le Maroc concerné

Les États-Unis vont augmenter leurs investissements en Afrique, y compris le Maroc. C’est du moins ce qu’a déclaré David Marchick, directeur d’exploitation de l’US International...

Les bénéfices du Maroc suite aux accords avec Israël et les Etats-Unis

L’aviation civile, l’innovation, le développement des ressources en eau, les finances et l’investissement… Ce sont des points forts des accords que le Maroc a signés avec les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Le Maroc envisage des coupures d’eau

Face au grave déficit hydrique provoqué par six années de sécheresse, le Maroc met en œuvre des mesures strictes, dont une rationalisation draconienne de l’utilisation de l’eau.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.