Le Maroc envisage des mesures de représailles contre l’Égypte

25 juin 2021 - 08h20 - Economie - Ecrit par : J.D

Le Maroc envisage des mesures de représailles contre l’Égypte, l’accusant de pratiquer une politique de « blocage » contre les produits marocains. Une situation qui fait perdre annuellement au royaume quelque 6 milliards de DH.

S’exprimant lors d’un débat à la commission des secteurs productifs de la Chambre des représentants, le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy a confié avoir fait part de son mécontentement à son homologue égyptienne, Nevin Jameh qui a, elle aussi, dénoncé l’obstruction faite par le Maroc aux produits égyptiens.

Le ministre marocain a déclaré avoir promis à son homologue des mesures de représailles à l’encontre des exportations égyptiennes. « Je vous ai créé des problèmes, et je continuerai à le faire », lui aurait dit le ministre, qui a tenu à souligner au cours du débat que la ministre égyptienne a néanmoins promis de revoir cette politique pour un meilleur accès au marché égyptien. Selon Elalamy, elle s’est montrée compréhensive, proposant la création d’un comité conjoint pour résoudre ces problèmes.

De plus, le ministre marocain a indiqué que les exportations égyptiennes arrivent parfois au Maroc sous une fausse identité. Un contrôle a permis récemment, note-t-il, de découvrir que trois conteneurs en provenance d’Égypte transportant des produits avec des certificats égyptiens, étaient en réalité, des produits de fabrication chinoise.

Dans le contexte actuel, les produits marocains ont besoin de 3 mois pour accéder au marché égyptien, a rappelé Elalamy. Les voitures fabriquées au Maroc ne peuvent, par exemple, accéder à ce marché que si elles sont fabriquées à la « Somaca », alors que celles des usines Renault de Tanger ne sont pas les bienvenues.

Sujets associés : Coopération - Exportations - Accord de libre échange - Egypte - Contrefaçon - Moulay Hafid Elalamy - Industrie - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Zone de libre échange africaine

Aller plus loin

L’Egypte laisse passer les voitures fabriquées à Tanger Med

Le lot de 250 voitures fabriquées au Maroc, bloquées par la douane égyptienne en mars dernier, a fini par accéder au marché égyptien.

L’Algérie accuse le Maroc de « guerre en sourdine »

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir détruire son économie en inondant le marché national de fausse monnaie.

Le Festival El Gouna en Égypte s’excuse auprès de RedOne

Les organisateurs du festival de film El Gouna, en Égypte, se sont finalement excusés suite à l’erreur commise envers le producteur musical RedOne et le chanteur Nouamane...

Le Maroc, premier pays importateur du champagne au Maghreb

Le Maroc est en tête des pays importateurs du champagne au Maghreb. C’est ce que révèle le rapport 2019 du Comité interprofessionnel des vins de champagne (CIVC).

Ces articles devraient vous intéresser :

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Capgemini a recruté cette année 2000 ingénieurs au Maroc

Le Maroc entend devenir l’une des destinations mondiales de l’ingénierie technologique. À cet effet, le gouvernement a signé, mardi, deux mémorandums d’entente avec Capgemini, entreprise internationale spécialisée dans le conseil et la transformation...

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Les soldes d’été démarrent ce 28 juillet au Maroc

Ça y est. Les soldes d’été commencent ce jeudi 28 juillet au Maroc. Depuis deux ans, elles sont organisées de manière coordonnée dans le pays.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.