Des démêlés avec la justice pour Habib Choubani

17 janvier 2021 - 01h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Habib Choubani vient de faire l’objet d’une enquête judiciaire. L’ancien ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, est rattrapé par sa gestion de la région de Draâ-Tafilalet.

Suite à une plainte déposée le 15 janvier 2018 devant le Parquet près la Cour d’appel de Fès par l’opposition au sein du Conseil régional de Draâ-Tafilalet, l’ex-ministre est poursuivi pour mauvaise gestion, dilapidation des biens publics, et est impliqué dans des affaires d’attribution de marchés publics portant sur plusieurs dizaines de millions de dirhams, rapporte le quotidien Assabah. Ainsi, le président PJD de la région et ses adjoints, auraient gonflé des factures de transport scolaire, des indemnités de déplacement et des frais de restauration, entre autres.

La plainte parle également de subventions indues que le président de Draâ-Tafilalet et ses adjoints auraient versées de manière détournée, en les maquillant en frais de transport, à une association sportive. Les enquêteurs se sont également intéressés à deux marchés portant sur l’acquisition de 150 véhicules de transport scolaire pour plus de 60 millions de dirhams attribués dans des conditions contestées. Autant de dérives dont l’ex-ministre est accusé d’avoir tiré profit sur le plan électoral, indique la même source.

Le président et le bureau dirigeant du Conseil régional de Draâ-Tafilalet auraient, en outre, cumulé les erreurs au niveau de l’écriture comptable au moment de l’élaboration du budget de la région, ce qui lui a valu d’être rejeté à plusieurs reprises par l’autorité de tutelle. L’affaire est aujourd’hui devant le Parquet, conclut le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Droits et Justice - Corruption - Enquête - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Elhabib Choubani - Plainte

Aller plus loin

PJD : la construction d’un siège luxueux dans un quartier huppé fait polémique

Les travaux de construction du siège du parti de la justice et du développement (PJD) ont été lancés le 1ᵉʳ janvier par son secrétaire général, Saad Eddine El Otmani....

Maroc : le policier détournait l’argent des contraventions

Un officier de la paix principal de la brigade de circulation au district de sûreté de Fqih Ben Salah fait l’objet d’une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet...

Malaise au PJD : les coups de gueule s’enchaînent

Après Aâtimad zahidi il y a quelques jours, c’est au tour de Mohamed Haddak de donner de la voix. Le conseiller PJDiste de Témara, dénonce l’opportunisme qui gagne les rangs...

Maroc : le PJD rappelé à l’ordre

Le ministère de l’Intérieur a sommé le Parti de la justice et du développement (PJD) de mettre fin à la distribution de masques et de désinfectants et de denrées alimentaires à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.