Hajj 2022 : hausse vertigineuse des tarifs dans les agences de voyages

1er juin 2022 - 15h00 - Ecrit par : G.A

Le Hajj sera beaucoup plus cher cette année pour les Marocains. Ce pilier très important de l’islam est de moins en moins accessible, notamment pour ceux qui préfèrent passer par des agences de voyage.

Les packs proposés par certaines agences de voyages coûtent en moyenne 83 500 DH par personne (chambre double), 73 500 DH par personne (chambre triple) et 68 800 DH (chambre quadruple). Pourtant, Il y a encore quelques jours, le ministère des habous et des affaires islamiques avait fixé les frais à 63 800 DH (argent de poche non inclus) contre 49 906 DH en 2019.

À lire : Pourquoi le coût du pélerinage à la Mecque est aussi cher cette année ?

Rien à voir avec les prix exorbitants proposés par les agences. L’Office des changes a d’ailleurs informé récemment le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) sur les plafonds des dotations à accorder aux agences de voyages dans le cadre de l’organisation de l’opération Hajj 1443-2022.

À lire : Hajj : les frais fixés à 63 800 DH

Une dotation de 104 000 dirhams par pèlerin est accordée pour les agences de voyages commercialisant un produit premium. Elle est de 72 000 DH par pèlerin pour les agences commercialisant un produit standard et de 52 000 DH pour les agences qui proposent le produit social. « Au cas où le montant des engagements en devises des agences au titre de ces frais de séjour est supérieur aux dotations susvisées, la différence peut être comblée par utilisation des disponibilités du compte en dirhams convertibles ou en devises de l’agence de voyages ou bien par subrogation de la dotation pour voyages personnels, et ce, après accord des pèlerins concernés », indique l’Office dans sa lettre.

À lire : De nombreux Marocains annulent leur voyage au Hajj

L’Office précise également que « les banques domiciliataires des dossiers Hajj sont autorisées à régler par anticipation, totalement ou partiellement, les rémunérations dues aux prestataires saoudiens lorsque les dispositions contractuelles prévoient de tels règlements, et ce même en cas d’absence de la liste nominative des pèlerins et des contrats individuels conclus entre l’agence de voyages et chaque pèlerin ».

À lire : Hajj 2022 : les recommandations des autorités marocaines

Cette année, le quota des pèlerins marocains est de 45 % du quota normal, soit 15 392 pèlerins dont 10 186 encadrés par le ministère des habous et des affaires islamiques et 5 206 par les agences de voyages. « Les personnes remplissant les conditions requises doivent régler en un seul versement les frais auprès de l’une des agences d’Al Barid Bank et ce dans un délai de 5 jours, à savoir du lundi 30 mai au vendredi 3 juin », avait indiqué le ministère dans un communiqué.

À lire : Arabie saoudite : un million de pèlerins feront le Hajj cette année

Il est précisé qu’en venant régler les frais auprès des agences d’Al Barid Bank, tout pèlerin doit être muni de la carte d’identité nationale et du certificat de vaccination anti-Covid (une seule dose pour le vaccin Johnson & Johnson ou deux doses pour l’un des autres vaccins).

Tags : Hajj - Arabie saoudite - Ministère des Habous et des Affaires islamiques

Aller plus loin

Maroc : les précisions sur le pèlerinage du Hajj cette année

Les Marocains désireux d’accomplir le pèlerinage du Hajj cette année, sont désormais fixés sur les mesures prises par les autorités saoudiennes. Le ministère des Habous et des...

Hausse vertigineuse des frais du hajj 2022

Après deux ans de suspension due au Covid-19, le hajj devrait commencer le 7 juillet prochain. Comparativement aux années antérieures, les frais à payer pour effectuer le grand...

Maroc : quinze agences de voyages sanctionnées

Après des plaintes déposées à leur encontre, quinze agences de voyages ont été sanctionnées par le comité consultatif technique des agences de...

Arabie saoudite : suppression de l’obligation vaccinale pour le Hajj et la Omra

Les Marocains qui souhaitent se rendre à la Mecque ne sont plus obligés de détenir un pass vaccinal. Le ministère du Hajj et de la Omra a supprimé le contrôle du statut vaccinal...

Nous vous recommandons

Mis KO par Arkadiusz Wrzosek, Badr Hari « sauvé » par les débordements (vidéo)

La revanche de Badr Hari n’aura pas lieu. Le Marocain a, à nouveau, été mis KO par le Polonais Arkadiusz Wrzosek lors du Glory 80 qui a dû être suspendu après des échauffourées.

Classement FIFA : le Maroc devrait passer devant l’Algérie

Le Maroc pourrait intégrer, pour la première fois, le Top 30 mondial du classement FIFA, passant de la 35ᵉ à la 29ᵉ place. Au niveau africain, il devrait passer de la 4ᵉ à la 3ᵉ place, dépassant l’Algérie.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

Les autorités marocaines et algériennes ont convenu d’une ouverture temporaire du poste frontière Zouj Bghal à la périphérie d’Oujda, pour procéder à l’extradition de onze citoyens algériens ainsi que d’une autre personne de nationalité européenne, du Maroc en...

Un faux neveu de Brigitte Macron sollicitait des avantages dans un palace marocain

Un escroc s’est fait passer pour le neveu de Brigitte Macron pour obtenir des avantages notamment dans un établissement hôtelier de Marrakech. Poursuivis pour tentatives d’escroqueries et usurpations d’identité, l’homme et sa complice vont comparaître...

« Le Maroc ne renoncera jamais à Ceuta et Melilla »

Javier Otazu, ancien correspondant de l’agence EFE à Rabat et actuellement en poste à New York, estime que le Maroc tient au Sahara et a réussi à faire changer d’avis l’Espagne sur cette question, mais ne renoncera jamais à sa revendication sur Ceuta et...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...

Maroc : voici le montant de la zakat

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Maroc : une maman maquille le meurtre de son fils en suicide

La police judiciaire de Youssoufia a déféré devant le procureur général du roi près de la cour d’appel de Safi une mère et sa fille accusées d’avoir tué un adolescent de 15 ans. Une banale dispute entre la victime et sa sœur (l’une des accusées) est à l’origine...

L’Algérie se lance dans une guerre économique contre le Maroc

L’Algérie a progressivement lancé une guerre économique contre le Maroc avec qui elle a rompu ses relations diplomatiques en raison « d’actes hostiles » envers elle, le 24 août dernier.

Algérie : une base aérienne militaire près de la frontière marocaine

L’Algérie a décidé de construire une base aérienne militaire près de la frontière marocaine. Dans ce sens, elle développerait une partie de l’aéroport de Tindouf.