Maroc : Jamel debbouze juge « disproportionnée » la condamnation de Brahim Bouhlel

21 juillet 2022 - 12h20 - Ecrit par : G.A

Jamel Debbouze s’est prononcé une nouvelle fois sur l’affaire Brahim Bouhlel, l’acteur franco-algérien condamné à la prison ferme au Maroc pour avoir publié sur les réseaux sociaux, des vidéos à contenus dégradants pour les femmes et les enfants marocains.

Dans le cadre du bilan de la 10ᵉ édition du Marrakech du rire, Jamel Debbouze a accordé une interview au journal Le Parisien, au cours de laquelle, il est revenu sur l’affaire Brahim Bouhlel, l’acteur franco-algérien condamné à huit mois de prison ferme à Marrakech. Il a profité de l’occasion pour donner son avis sur la justice marocaine.

À lire : Brahim Bouhlel change de look après son séjour en prison au Maroc

Pour lui, une peine de huit mois de prison ferme pour les faits reprochés à Bouhlel, qui en avril 2021, avait publié une vidéo insultante à l’égard des femmes et des enfants marocains sur les réseaux sociaux, est à peine croyable. Jamel Debbouze a jugé que la peine est « disproportionnée » mais insiste sur le fait que la vidéo diffusée avait quelque chose d’inacceptable. « Ça n’était pas qu’une mauvaise blague. Il y a eu atteinte à la vie privée d’enfants », a-t-il souligné.

À lire : Brahim Bouhlel fait parler de lui au Maroc

Toutefois, il reste convaincu que tout cela aurait pu être évité. « la justice a condamné cet artiste, j’ai trouvé que c’était extrêmement dur, trop dur. Je ne suis pas juge, je regrette cette histoire, qui m’a profondément touché. Je ne vais pas juger la peine, je dis juste que c’est un accident malheureux ».

S’il a été autant peiné par la condamnation de son confrère, pourquoi Jamel Debbouze n’est pas intervenu auprès de la justice marocaine pour l’allègement de la peine ? Très irrité, le patron de Marrakech du rire ne s’en revient pas qu’une telle question lui ait été posée. « Comment voulez-vous que j’intervienne auprès de la justice ? Vous pensez que c’est une épicerie, le Maroc ou quoi ? » a-t-il répondu.

À lire : Brahim Bouhlel se résigne

Jamel Debbouze en a profité pour souligner qu’il n’y a pas d’amalgame à se faire sur ses relations avec le Maroc. « Moi, le Maroc m’a porté, c’est mon premier public, ce sont les associations marocaines qui sont venues me voir jouer à Nanterre, qui m’ont emmené en tournée, c’est la Banque Populaire marocaine qui m’a aidé à imprimer mes premiers tracts. Ce pays a été le premier à m’aider dans mon propre pays, en France. Ce festival, c’est une manière de lui dire merci ».

Tags : Jamel Debbouze - Marrakech - Prison - Droits et Justice - Marrakech du rire

Aller plus loin

Brahim Bouhlel se résigne

Après plusieurs appels et demandes de grâce royale infructueux, le Franco-algérien Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison et incarcéré à la prison locale...

Brahim Bouhlel fait parler de lui au Maroc

Depuis quelques jours, plusieurs médias français se sont illustrés dans la diffusion «  d’allégations tendancieuses  » concernant le Franco-algérien Brahim Bouhlel, incarcéré à la...

Les confidences de Jamel Debbouze sur la 10ᵉ édition du Marrakech du rire

Marrakech du rire fête ses dix ans cette année. Une occasion pour Jamel Debbouze de revenir sur les véritables objectifs de ce festival international qui a su se faire une place...

Du soutien pour Brahim Bouhlel, en prison au Maroc

La condamnation par la justice marocaine de Brahim Bouhlel continue d’alimenter la polémique dans le milieu artistique. Franck Gastambide et certains membres de l’équipe « Validé...

Nous vous recommandons

Amine Harit pisté par le Galatasaray

Le Galatasaray entend s’offrir les services de l’international marocain Amine Harit au cas où sa nouvelle offre pour enrôler Claudinho essuierait un nouveau refus.

Casablanca : pris de remords, le suspect dans un meurtre se rend à la police

Pris d’un profond remords, un homme s’est rendu lundi dernier au commissariat de police de Moulay Rachid à Casablanca pour avouer le meurtre de son ex-petite amie portée disparue depuis plus de deux semaines. Le corps sans vie de cette dernière a été...

Le Maroc veut fibrer 50% de la population d’ici 2025

Le Maroc montre son ambition dans la fibre optique. Le Chef du gouvernement vient d’affirmer, à l’occasion du Conseil d’administration de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), vouloir fibrer au moins 50 % de la population...

Approvisionnement en gaz : le Maroc échange avec d’autres partenaires

Après la rupture du contrat Gazoduc-Maghreb-Europe, le Maroc a entrepris des démarches auprès de ses partenaires pour trouver des solutions alternatives, en vue d’anticiper sur son approvisionnement en...

Sahara : le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc

Oubbi Bouchraya, représentant en Europe et à l’Union européenne (UE) du Polisario, a dénoncé la politique française notamment son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc sur le Sahara au détriment du référendum voulu par le mouvement...

Royal air Maroc, meilleure compagnie aérienne en Afrique

Royal Air Maroc vient d’être élue meilleure compagnie aérienne en Afrique par le magazine Global Traveler. L’annonce a été faite mardi lors de la 18ᵉ édition du « GT Tested Reader Survey » du magazine qui s’est tenue à Los...

Bruxelles : une nouvelle victoire pour les étudiantes voilées

Deux étudiantes voilées ont remporté leur procès contre Bruxelles. Pouvoir organisateur de la Haute école Francisco Ferrer, la ville interdit le port du voile dans l’établissement.

Le dirham avance face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,20 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain au cours de la période allant du 1ᵉʳ au 07 juillet 2021. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

France : nouvel exploit des Marocains aux concours des écoles d’ingénieurs

En France, les étudiants marocains ont une fois de plus montré qu’ils sont des as en mathématiques et en physiques. En témoignent les résultats des concours des meilleures écoles d’ingénieurs françaises comme l’École polytechnique et...

Imran Louza délaisse la France pour le Maroc

Imran Louza, joueur évoluant à Watford, a finalement choisi le Maroc après de longs mois de suspense. Une bonne nouvelle pour Vahid Halihodzic qui cherche à apporter du sang neuf à l’équipe avant les éliminatoires de la coupe du monde...