La Mamounia et le Palais Jamaï resteront 100% Marocains

24 décembre 2019 - 12h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Les hôtels la Mamounia et le Palais Jamaï, qui font désormais partie intégrante d’un pôle hôtelier né de l’alliance OCP, ONCF et Fonds Hassan II pour le développement économique et social, ne feront pas l’objet de privatisation. Ces joyaux resteront dans le patrimoine du royaume.

Cette alliance vise à "promouvoir l’excellence hôtelière haut de gamme. ( …) Elle permettra de développer ces joyaux de l’hôtellerie nationale en maintenant une gouvernance 100% marocaine et en générant de nouvelles opportunités de croissance dans le segment", indiquait un communiqué conjoint de l’OCP, de l’ONCF et du Fonds Hassan II pour le développement économique et social.

De façon technique, l’opération consiste en un transfert de la majorité des actifs des hôtels la Mamounia et le Palais Jamaï à l’OCP et au Fonds Hassan II, rappelle L’Economiste. En d’autres termes, il ne s’agit pas de leur privatisation. D’ores et déjà, ces deux joyaux sont en pleine rénovation.

Le pôle hôtelier regroupe des actifs hôteliers détenus et développés jusqu’à présent par l’ONCF à savoir la Mamounia à Marrakech, le Palais Jamai, hôtel emblématique de la ville de Fès, le Michlifen à Ifrane et son parcours de Golf de montagne unique en Afrique et le Marchica Lagoon Resort, nouveau fleuron hôtelier de la région de l’Oriental.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Fès - Office national des chemins de fer (ONCF) - Privatisation - Office Chérifien des phosphates (OCP) - Mamounia (palais)

Aller plus loin

Le palace de la Mamounia à nouveau ouvert

Après quelques mois de travaux de rénovation, la Mamounia ouvre ses portes ce 16 octobre. Une bonne nouvelle pour les touristes, qui ont commencé, depuis quelques jours à...

La Mamounia se refait une beauté

Un vaste projet de rénovation s’annonce pour le complexe hôtelier de luxe, la Mamounia, à Marrakech, en prélude à sa prochaine rentrée.

Le meilleur hôtel au monde est ... marocain

La Mamounia de Marrakech prend la tête du classement des 50 meilleurs hôtels dans le monde. Cette place lui a été concédée par le magazine américain « Conde Nast Traveler » dans...

Maroc : l’hôtellerie d’excellence voit le jour

Le groupe OCP, l’Office national des chemins de fer (ONCF) et le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, entendent créer un pôle au service du développement...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’ONCF dévoile ses nouvelles ambitions

L’Office national des chemins de fer (ONCF) ambitionne de mettre en place un écosystème industriel ferroviaire autour d’une unité de production de rames automotrices. Dans ce sens, il a lancé un appel à manifestation d’intérêt à destination des...

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Le Maroc en passe de devenir un géant mondial de l’uranium

Les réserves de phosphate dont dispose le Maroc pourraient faire de lui un géant mondial de l’uranium. C’est le fruit d’une réflexion nourrie par Michaël Tanchum, professeur-chercheur au Middle-East Institute, par ailleurs enseignant à l’Université de...

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Coup d’accélérateur pour le TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé un appel d’offres pour la construction d’une voie ferrée à grande vitesse de 375 kilomètres reliant Kénitra à Marrakech.