Le Maroc, leader régional dans la lutte contre les menaces nucléaires

28 septembre 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des diplomates américains ont affirmé que les Forces Armées Royales (FAR) sont désormais un leader régional dans la lutte contre les menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC).

Lors d’une cérémonie marquant l’achèvement d’un programme de six ans (2014-2021) sur les menaces NRBC, les États-Unis ont délivré des certificats d’aptitude et de reconnaissance à 40 militaires de la Compagnie d’intervention NRBC de l’USS des FAR à Kénitra. Parmi eux, se trouvent des personnels féminins. Ces militaires sont « pleinement capables » d’assurer les missions de lutte contre les menaces NRBC. À l’occasion, le chargé d’affaires auprès de l’ambassade des États-Unis à Rabat, David Greene a indiqué que les relations entre son pays et le Maroc ne cessent de se raffermir, et que cette relation militaire exceptionnelle n’a fait que se renforcer dans les derniers mois, grâce aux programmes conjoints de formation comme celui-ci.

À lire : Exercice militaire conjoint entre le Maroc et les États-Unis

Les éléments de la compagnie NRBC des FAR ont reçu une formation dans la détection, l’identification et la sécurisation des risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires, à travers l’utilisation des équipements les plus avancés disponibles dans le cadre de ce programme de coopération initié par l’Agence des États-Unis de la Réduction des Menaces en matière de Défense (DTRA). Le coût ce programme s’élève à 16 millions de dollars américains.

À lire : Les États-Unis saluent les efforts du Maroc pour la paix et la sécurité

« Les FAR sont capables de se déployer rapidement à l’intérieur du Maroc et à travers la région pour faire face à ce genre de menaces, notamment la prolifération des armes de destruction massive, les accidents industriels et les catastrophes naturelles », a fait savoir le diplomate américain. Abondant dans le même sens, le capitaine Yassine El Khadiri, commandant la compagnie NRBC de l’USS des FAR a assuré que les FAR disposent d’entités spécialisées dans la protection NRBC dotées de moyens technologiques plus avancés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Exercice militaire conjoint entre le Maroc et les États-Unis

Les Forces armées royales (FAR) participent actuellement à un exercice combiné de gestion des catastrophes « Maroc-Mantlet 2021 » avec les Forces armées américaines de la Garde...

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.

Israël «  prêt  » à partager sa technologie nucléaire avec le Maroc

Les autorités israéliennes se disent prêtes à mettre leur technologie nucléaire à la disposition des pays arabes qui ont normalisé leurs relations avec l’État hébreu, parmi...

Maroc - États-Unis : une feuille de route pour la coopération militaire

Le général d’armée James McConville, chef d’état-major de l’armée de terre des États-Unis, s’active pour la mise en œuvre de la feuille de route signée entre Rabat et Washington...

Ces articles devraient vous intéresser :

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.