Maroc : les professionnels du tourisme se réjouissent de l’ouverture des frontières

8 septembre 2020 - 08h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Le gouvernement a accédé à certaines doléances des professionnels du secteur du tourisme en ouvrant les frontières aux étrangers. Une décision qui apporte une lueur d’espoir aux opérateurs touristiques qui n’en pouvaient plus de ce chaos engendré par la pandémie du Covid-19.

Depuis le dimanche 6 septembre 2020, les ressortissants étrangers peuvent à nouveau se rendre au Maroc en présentant juste une réservation d’hôtel et un test PCR en cours de validité. En prenant cette décision, le ministère des Affaires étrangères, a décidé de répondre favorablement à la demande formulée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

La Confédération nationale du tourisme (CNT) se réjouit de cette décision. Dans une correspondance, le président de la CNT, Abdellatif Kabbaj, dit accueillir avec une « grande satisfaction » cette décision qui, selon lui, « vient couronner les efforts de la CNT, qui n’a cessé de revendiquer une réouverture des frontières, pour favoriser la reprise de l’activité touristique , dans un contexte économique mis sous pression par la crise sanitaire », rapporte le360.

La CNT estime que cette décision permettra de sauver des milliers d’emplois. C’est pour cela que Abdellatif Kabbaj a remercié chaleureusement la CGEM et son président, pour la médiation ayant débouché sur cette décision qui redonne vie à un secteur en plein déclin. Selon les statistiques enregistrées à la fin du mois de juin, les arrivées touristiques se sont repliées de 63%, et celui des nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés, de 59%.

La réouverture des frontières reste donc une occasion pour les professionnels du secteur de promouvoir la destination marocaine à travers des prestations meilleures que celles données avant la pandémie du Covid-19. Et puisque le tourisme apporte une plus-value conséquente au rayonnement de l’économie marocaine, tous les regards sont tournés vers les recettes du secteur, qui doivent pouvoir s’améliorer, précise la même source.

Sujets associés : Tourisme - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

À cause du Covid-19, le tourisme marocain connaît une crise sans précédent (reportage)

Le coronavirus a durement impacté le tourisme marocain en raison de la fermeture des frontières du royaume. En conséquence, de grosses pertes ont été enregistrées.

Tourisme au Maroc : chute des recettes en devises à 60% en 2020

Le secteur touristique marocain, fortement impacté par la crise sanitaire, est confronté à une baisse des recettes en devises. Ce recul est estimé depuis le début de l’année à...

Le Covid-19 fait perdre 11 milliards de dirhams au tourisme marocain

Au terme des six premiers mois de l’année, les recettes du tourisme au Maroc ont baissé de 33,2 %, soit 11,1 milliards de dirhams. Afin de limiter l’impact néfaste de la crise...

Que retenir de la réunion entre la tutelle, Royal Air Maroc et les professionnels ?

La ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, le PDG de Royal Air Maroc (RAM) Hamid Addou, le directeur général de l’ONMT, Adel El Fakir et quelques représentants de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Plus d’un million de téléspectateurs pour « Échappées belles » sur le Maroc

Samedi soir, l’émission « Échappées belles » qui invitait les téléspectateurs à aller à la découverte de certains villages marocains inconnus des touristes, a rassemblé plus d’un million de personnes.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.