La police marocaine adopte l’intelligence artificielle

21 mai 2024 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Direction Générale de la Sûreté nationale (DGSN) a recours à l’usage de l’intelligence artificielle pour lutter efficacement contre la criminalité.

L’IA dans la police marocaine. Lors des journées portes ouvertes de la Direction Générale de la Sûreté nationale (DGSN) organisées à Agadir sous le slogan « Sécurité nationale : citoyenneté, responsabilité et solidarité », en même temps que la commémoration du 68ᵉ anniversaire de la création de la sécurité nationale, le chef de la Division de la Veille technologique et des méthodologies à la DGSN, le contrôleur général Younes Karbaid, a évoqué l’usage de l’intelligence artificielle dans la police. Il a affirmé que la DGSN suit les développements rapides de la technologie de l’intelligence artificielle, en utilisant un ensemble d’outils techniques qui permettent d’améliorer le travail policier et sécuritaire dans de nombreux domaines.

À lire :Voici comment l’intelligence artificielle voit les Marocains (photos)

À en croire le responsable, la DGSN a adopté une application intelligente qui permet la lecture instantanée des plaques d’immatriculation des voitures, afin de les comparer avec la base de données des voitures volées et suspectes. Ce système, généralisé dans de nombreuses villes, aide grandement à retrouver les voitures volées et les personnes recherchées, a-t-il assuré, ajoutant que les experts de la DGSN travaillent constamment à développer ces systèmes et à les doter de capacités et de fonctionnalités supplémentaires, y compris la technologie de reconnaissance des plaques falsifiées via la reconnaissance du type et de la catégorie du véhicule.

À lire :Le Maroc mise 50 millions DH sur l’intelligence artificielle

Karbaid a également fait savoir que la DGSN a mis en place un système d’intelligence artificielle permettant l’analyse du trafic en surveillant de manière exhaustive le nombre de véhicules en mouvement de tous types, fournissant ainsi des informations utiles pour prendre des décisions concernant la circulation. L’utilisation de l’intelligence artificielle dans certaines tâches est très efficace, car elle exécute les tâches répétitives avec une très grande efficacité, permettant en même temps aux agents de sécurité de se consacrer aux diverses tâches nécessitant une intervention humaine, a-t-il poursuivi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Criminalité - Intelligence artificielle - Hi Tech

Aller plus loin

Le Maroc mise 50 millions DH sur l’intelligence artificielle

Ce sont 50 millions de dirhams qui viennent d’être mis sur la table pour promouvoir la recherche sur l’intelligence artificielle (IA) au Maroc. Un appel à projets de recherche a...

Maroc : Vaste mouvement de nominations au sein de la police

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Sûreté nationale, a procédé à une série de nominations importantes dans le cadre de la stratégie de consolidation du principe de...

Un Marocain crée un outil d’intelligence artificielle pour mieux cerner le covid-19

Le Marocain Anasse Bari, professeur à l’université de New York, également lauréat de l’université Al Akhawayn d’Ifrane, a créé un outil d’intelligence artificielle, qui servira...

Voici comment l’intelligence artificielle voit les Marocains (photos)

Le magazine Düşünbil Dergisi a publié sur Twitter une série d’images de ressortissants de 19 pays dont le Maroc réalisées par l’intelligence artificielle (IA). La publication a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Nord du Maroc : les gangs de retour sur les routes ?

Sur la toile, des activistes appellent les Marocains à faire preuve de vigilance lorsqu’ils circulent sur certaines routes du nord du Maroc.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Taxes en hausse au Maroc : les téléphones coûteront plus cher

Le gouvernement marocain prévoit d’augmenter le droit d’importation appliqué aux smartphones. Par conséquent, les prix de ces appareils pourraient augmenter de façon significative.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...