Un policier casablancais recherché pour corruption

16 décembre 2022 - 20h00 - France - Ecrit par : A.T

Un officier de police, soupçonné d’être impliqué dans une affaire de corruption, fait l’objet d’une enquête ouverte par la wilaya de la sûreté de Casablanca.

L’affaire est partie de l’arrestation d’un jeune homme par la police judiciaire de Bernoussi, pour une affaire qualifiée de mineure, rapporte Assabah. Le policier mis en cause aurait proposé au père du jeune homme de faire libérer son fils moyennant 2000 dirhams qu’il comptait remettre au chef du district.

A lire : Tétouan : arrestation d’un policier pour extorsion et corruption

Une rencontre les deux parties a eu lieu devant le siège du district. Le père lui a remis la somme. Le policier lui a assuré qu’il ne percevrait sa commission qu’après la libération de son fils. Sauf que les enquêteurs ont eu vent des détails de cette rencontre.

Interpellé, le père du jeune homme a reconnu les faits, tandis que l’officier épinglé s’est depuis volatilisé. Ce dernier fait l’objet d’une enquête diligentée par les responsables de la wilaya de la sûreté de Casablanca. La police s’est rendue à son domicile pour récupérer son arme de service.

Sujets associés : Casablanca - Corruption - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Escroquerie

Aller plus loin

Rabat : trois policiers au cœur d’un scandale de détournement de fonds

Trois agents de police ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête menée par le Bureau national de lutte contre la délinquance économique et financière. Ils sont soupçonnés de...

Casablanca : arrestation d’un policier suspecté de vol

La police judiciaire de Casablanca a arrêté un inspecteur de police soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vol.

Tétouan : arrestation d’un policier pour extorsion et corruption

Un officier de police qui serait impliqué dans une affaire d’extorsion et de corruption fait l’objet d’une enquête ouverte mardi, par le service préfectoral de la police...

Corruption à Fès : un moqadem épinglé grâce au numéro vert

Encore une arrestation à mettre l’actif du numéro vert qui sert à dénoncer les actes de corruption. Le mis en cause cette fois-ci est un moqadem pris en flagrant délit de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.