Maroc/ Procès du journaliste Omar Radi : Arnaud Simons donne des précisions

9 janvier 2021 - 21h40 - Ecrit par : J.K

Dans le cadre du procès du journaliste Omar Radi, Arnaud Simons dont le nom a été cité comme ayant été un « agent de pays étranger » avec lequel Omar aurait entretenu des relations ambiguës, pour nuire à la situation diplomatique du Maroc, apporte à travers une lettre ouverte, quelques clarifications.

Leur première rencontre, remonte Arnaud Simons, datait de mai 2012, lors d’une visite ministérielle de la Fédération Wallonie-Bruxelles, alors qu’il ne travaillait pas encore pour l’ambassade des Pays-Bas. Dès lors, ils étaient restés en contact, d’où le nombre d’appels téléphoniques passés entre les deux par la suite. Ces « accusations sont sans fondement » balaie dans sa lettre ouverte Arnaud Simons, soulignant qu’il avait travaillé pour l’ambassade des Pays-Bas de septembre 2012 à septembre 2015 et qu’il n’était pas un diplomate néerlandais comme cité dans les accusations, mais un Belge, et le poste qu’il avait occupé avait fait l’objet d’une offre d’emploi publique.

Par ailleurs, concernant le lien tissé entre les contacts qu’Omar et Arnaud auraient eus et le mouvement contestataire du Hirak, débuté en octobre 2016, Arnaud a affirmé être parti du Maroc à l’été 2015 et n’y est pas retourné depuis, et n’est plus resté en contact avec Omar après son départ. Il a également abordé d’autres points qui ne sont pas en accord avec les éléments d’accusations portés contre Omar, et estime que ses clarifications permettront à Omar de « bénéficier d’une procédure juste et transparente, comme le garantit la Constitution marocaine, au respect de laquelle veille la personne du Roi ».

Mais, « Si certains éléments qui lui sont reprochés devaient provenir d’individus pensant pouvoir s’affranchir de celles-ci et de nuire impunément à un journaliste à des fins personnelles, je les inviterais à réfléchir à ces quelques lignes de l’écrivain Tahar Ben Jelloun avant d’aller plus loin : c’est formidable les gens qui ont des certitudes, qui ne doutent jamais. Ce sont des gens en béton. Mais il faut se méfier du béton. La moindre fêlure dans le mur peut entraîner la chute de toute la maison », a-t-il conclu.

Tags : Belgique - Pays-Bas - Droits et Justice - Procès - Alerte - Espionnage - Guerre du Rif - Omar Radi

Aller plus loin

Affaire Omar Radi : la réponse d’Amnesty International au Maroc

Amnesty International a donné suite à la requête du chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani lui demandant de lui fournir les "preuves matérielles" de ses allégations sur le...

Maroc : appel à la libération de tous les détenus d’opinion

Le Comité national pour la liberté des détenus d’opinion et la défense de la liberté d’expression, appelle à la libération de tous les détenus politiques et les détenus du Hirak du...

Maroc : un ex-prisonnier en grève de la faim en solidarité avec les détenus du Rif

Rabie El Ablak, ancien détenu sorti récemment de prison, observe une grève de la faim ouverte depuis le 19 août 2020, pour manifester sa solidarité avec les détenus du...

Prison avec sursis pour le journaliste marocain Omar Radi

Interpellé fin décembre pour "outrage à magistrat", le journaliste marocain Omar Radi vient d’être condamné à la prison avec sursis par la Cour pénale d’Ain Sebaa à...

Nous vous recommandons

Tanger Med : un MRE arrêté avec plus de 46 000 euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté mercredi, par les éléments de la douane au port Tanger Med. Il essayait de faire entrer sur le territoire national, une importante somme d’argent non déclarée, des vêtements de luxe et des produits...

Un superyacht de Roman Abramovich aperçu au large du Maroc

L’un des superyachts du milliardaire russe Roman Abramovich actuellement en difficulté financière en raison des sanctions économiques (gel des avoirs) contre la Russie et les oligarques russes se trouve au large de la côte ouest du Maroc. Ces sanctions...

Drame à Nador, l’alcool frelaté tue une dizaine de personnes

Suite à la consommation d’alcool frelaté, 10 personnes sont décédées, dimanche, à Nador. C’est un nouveau drame qui intervient quelques semaines après celui d’Oujda qui a emporté 25 personnes dans les mêmes...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

À fin novembre dernier, l’indice des prix à la consommation a connu une progression de 2,6 % par rapport au même mois de l’année dernière, selon le haut-commissariat au Plan.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Parmi les nouveautés du Guide de la douane marocaine à destination des Marocains du Monde, l’une se trouve en rapport avec le véhicule accepté dans le cadre de la procédure dite d’Admission temporaire...

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.

L’Algérie réduit de 25 % la quantité de gaz fournie à l’Espagne

L’Algérie a réduit la quantité de gaz naturel qu’elle fournit à l’Espagne via le gazoduc Medgaz d’environ 25 % par rapport aux niveaux enregistrés à la mi-mars, selon les données de surveillance quotidiennes relevées par Enagás, la société d’énergie...

L’Espagne menace une société marocaine

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a adressé la semaine dernière une lettre à l’ambassade du Maroc en Espagne pour protester contre l’installation d’une ferme piscicole près des îles Zaffarines.

Le rappeur Morad critiqué pour avoir défendu le roi Mohammed VI

Morad essuie de vives critiques depuis la publication d’une récente vidéo sur TikTok dans laquelle il a exprimé son soutien au roi Mohammed VI sur la question du Sahara.

Divorce de la princesse Lalla Soukaina

La Princesse Lalla Soukaina et Mehdi Regragui auraient divorcé récemment, selon certaines sources médiatiques. Ils s’étaient mariés en 2014.