Maroc : un « macabre dictionnaire » pour démystifier les tests de la virginité

10 février 2022 - 10h00 - Ecrit par : G.A

« Le macabre dictionnaire des tests de virginité » est la dernière publication du Mouvement alternatif des libertés individuelles (MALI) pour dénoncer et condamner les risques de la sacralité, de la virginité féminine et toutes les pratiques cruelles qui l’entourent au Maroc.

Le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (MALI) estime que les tests de virginité provoquent des douleurs physiques et psychologiques et ont des conséquences néfastes sur la santé de la femme. C’est la raison pour laquelle ce dictionnaire, disponible en arabe, anglais et français et consultable en ligne, a été publié en vue de « redéfinir des termes qui semblent naturels dans notre langage courant, mais qui ont été conçus il y a des siècles pour opprimer et sous-évaluer les femmes ».

À lire : Campagne pour l’interdiction des tests de virginité au Maroc

On peut retrouver dans cet ouvrage les définitions de plusieurs mots, tels que virginité, hymen, défloration, test des deux doigts, test du drap de lit, kit de l’hymen artificiel, certificat de virginité, violence sexuelle, viol ou encore l’article 488 du Code pénal.

À lire : « La virginité est une obsession au Maroc »

Le MALI présente chacun de ces termes comme « un concept archaïque, qui ne peut et ne doit être la mesure de la valeur d’un individu, ni lui donner une quelconque valeur supplémentaire ». Le dictionnaire propose une sorte de déconstruction et de relecture démasquée des concepts liés à la virginité féminine et à la sexualité. Il contient de nombreux articles écrits par des organisations internationales telles que les Nations unies, ONU Femmes et l’Organisation mondiale de la santé, pour dénoncer les tests de virginité. D’ailleurs, depuis environ quatre ans, cette pratique est considérée comme une violation des droits humains par les Nations unies.

À lire : Mariage : entre virginité et tradition, la nuit de noces ruine la vie des femmes

En matière d’opposition contre le test de virginité, le MALI avait lancé, l’année dernière, une campagne numérique en arabe, anglais et français, sur la symbolique des « draps de lit », une tradition présentée comme une humiliation pour la femme.

Tags : Virginité - Femme marocaine - Droits et Justice

Aller plus loin

Campagne pour l’interdiction des tests de virginité au Maroc

Quelques jours après le lancement de la campagne « STOP 490 » pour la dépénalisation des relations sexuelles consenties et extra-conjugales, la société civile marocaine s’engage...

« La virginité est une obsession au Maroc »

Dans son ouvrage Sexe et mensonges : la vie sexuelle au Maroc, paru à Paris, en 2017, la journaliste et écrivaine franco-marocaine, Leïla Slimani, décrit la perception que la...

Mariage : entre virginité et tradition, la nuit de noces ruine la vie des femmes

Certaines pratiques traditionnelles continuent de résister au temps dans des pays arabes et musulmans comme le Maroc, au point que le mariage peut voler en éclats après la nuit...

Livre : "L’amour interdit, sexe et tabous au Maghreb"

Dans "L’amour interdit, sexe et tabous au Maghreb", Michaëlle Gagnet aborde l’un des sujets difficiles, dans une société traditionnelle maghrébine, où le dogme a force de loi....

Nous vous recommandons

Halilhodzic explique les raisons derrière la convocation de Sami Tlemcani

Le coach des Lions de l’Atlas a dévoilé jeudi, la liste des joueurs convoqués pour les trois prochains matchs qualificatifs pour la coupe du monde 2022. Il y a eu des absents, de grands retours mais également de nouvelles têtes. C’est le cas de Sami...

Des hôteliers marocains appellent à la légalisation des relations hors mariage

L’interdiction des relations sexuelles extraconjugales imposée aux musulmans affecte le marché intérieur hôtelier déjà très affaibli par la crise sanitaire.

Immobilier au Maroc : une reprise en trompe-l’œil

Le secteur de l’immobilier au Maroc demeure très affecté par la crise sanitaire. L’embellie observée durant quelques mois n’a été que de courte durée, ce qui a poussé les professionnels ont à demander des mesures...

Le Maroc va-t-il durcir l’octroi des visas pour les Égyptiens ?

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, affirme que le Maroc est sur le point de durcir les conditions d’octroi de visas pour certains Égyptiens. Et pour...

Le message de Badr Hari après le combat contre Arkadiusz Wrzosek

Le champion marocain de kick-boxing Badr Hari n’a pas pu avoir sa revanche face au Polonais Arkadiusz Wrzosek samedi 19 mars à Hasselt en Belgique, lors du Glory 80, suspendu après des échauffourées.

Une Espagnole bloquée au Maroc avec ses deux enfants

Sukaina Ahmed Abderrazak, une jeune femme originaire de Ceuta, est bloquée au Maroc avec ses deux filles qui n’ont pas été reconnues par leur père d’origine marocaine. Malgré toutes les démarches engagées auprès des consulats espagnols au Maroc, elle n’a...

Royal Air Maroc pourra-t-elle survoler l’Afghanistan ?

Plusieurs compagnies aériennes ont suspendu le survol de l’Afghanistan parce que l’espace aérien de Kaboul ne sera plus contrôlé suite au retour des talibans au pouvoir. Qu’en est-il de Royal Air Maroc...

Les supermarchés "U Express" se renforcent au Maroc

Après deux ans d’activité au Maroc, le géant français de la distribution alimentaire, U Express, se prépare au lancement très prochainement de quatre nouveaux points de vente.

De nouvelles journées d’embouteillages dans le Nord du Maroc

Le trafic est chargé sur le boulevard Hassan II dans la ville de Fnideq en raison des milliers de Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont réservé leurs billets de retour entre jeudi et dimanche pour rejoindre leurs pays...

Le Maroc dénonce « la fixation pathologique » de l’Algérie

L’ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Zniber, a relevé, vendredi, à la 47ᵉ session du Conseil des droits de l’homme, « la fixation pathologique » de l’Algérie envers le Maroc qui pourtant « connait plus d’avancées en matière du respect des droits de l’homme »....