Maroc : un appel pour sauver les agences de voyages

6 janvier 2022 - 00h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Les responsables des agences de voyage ont organisé un sit-in mardi 4 janvier 2022 à Rabat, au cours de laquelle ils ont appelé le gouvernement à sauver leur secteur durement touché par la crise sanitaire liée au Covid-19 en rouvrant les frontières aériennes qui sont fermées jusqu’au 31 janvier.

Un demi-millier de personnes venues d’horizons divers ont participé à ce sit-in tenu devant le ministère du Tourisme au quartier Hay Ryad, à Rabat. À l’unisson, ils ont exprimé l’urgence de rouvrir les frontières aériennes marocaines, arguant que « le tourisme est en danger » et que « le secteur agonise ». Aussi, ont-ils dénoncé le maintien des impôts pour les agences endettées. Dans une déclaration à Le360, bon nombre de patrons d’agence de voyage affirment que leurs entreprises sont au bord de la faillite.

À lire : Une majorité des agences de voyage a fait faillite au Maroc

Une perte évaluée à « plusieurs dizaines de millions de dirhams de chiffres d’affaires » a été déjà enregistrée. « Nous souffrons énormément, nous sommes au chômage, la situation est grave et notre sit-in aujourd’hui vise à sensibiliser davantage la ministre du Tourisme », se lamentent les manifestants, plaidant pour la fin des poursuites judiciaires contre les agences endettées.

À lire : Maroc : les agences de voyage souffrent à cause du coronavirus

Face à cette situation non reluisante, ils appellent à « sauver les agences » en rouvrant l’espace aérien marocain. « On respecte les mesures de protection, on s’est fait vacciner et on supplie l’État de rouvrir les frontières, car il faut sauver le tourisme », a déclaré Soumia Amzil, responsable d’une agence à Casablanca. « La détresse et le drame affectent les 1 500 agences de voyages que compte le Maroc. Chaque agence emploie au moins cinq personnes », s’alarme pour sa part Mimoum Azzouzi, patron d’une agence à Oujda et un des organisateurs du sit-in.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Rabat - Faillite

Aller plus loin

Maroc : quinze agences de voyages sanctionnées

Après des plaintes déposées à leur encontre, quinze agences de voyages ont été sanctionnées par le comité consultatif technique des agences de voyage.

Maroc : les professionnels du tourisme désespèrent

Parmi les professionnels du tourisme les plus touchés par la crise, figurent les voyagistes, les réceptifs, les spécialistes du mice, etc. En cessation d’activités depuis 20...

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Maroc : les agences de voyage réclament la réouverture des frontières

Écartés de la mesure d’aides accordées au secteur du tourisme par le gouvernement, les professionnels de voyage, frappés de plein fouet par les effets de la pandémie du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : les recettes touristiques explosent

Les recettes touristiques se sont élevées à quelque 36,7 milliards de dirhams à fin juillet dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 179,1 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.