Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

16 octobre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Avec Mohammed VI, le Maroc a commencé à construire des infrastructures majeures pour attirer les investissements afin de tirer profit de sa position géostratégique pour le commerce entre l’Afrique de l’Ouest, l’Europe et le Moyen-Orient, analyse Atalayar. Dans cette dynamique, le Maroc a intensifié sa politique étrangère envers l’Afrique subsaharienne et consolidé ses relations avec l’Occident. C’est ainsi qu’il a réintégré l’UE en 2017 après 30 ans d’absence, et signé le 30 mai 2019 l’Accord de libre-échange visant à faire de l’Afrique l’un des plus grands marchés économiques et de libre circulation des personnes et des biens.

Le Maroc a également signé plusieurs accords de coopération bilatérale dans divers domaines d’intérêt commun (éducation, sécurité alimentaire, emploi des jeunes, changement climatique, gestion de l’eau et de l’électricité, etc.). En l’occurrence, il a signé des accords commerciaux pour faciliter ses investissements directs dans des pays comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Gabon, le Mali, la Guinée-Bissau, le Rwanda, la Tanzanie, l’Éthiopie, le Nigéria, le Ghana et la République de Guinée.

À lire : Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

Avec ses investissements importants en Afrique, le Maroc est considéré comme le deuxième investisseur du continent, après l’Afrique du Sud, et le premier en Afrique de l’Ouest. Ceci, grâce à Attijariwafa bank, la Banque centrale populaire et Bank of Africa qui détiennent un cinquième des actifs bancaires en Afrique de l’Ouest. Le géant des engrais, OCP, est présent dans 16 pays africains, et Maroc Telecom, dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne.

La diplomatie économique active du Maroc lui a également permis de renforcer la coopération Sud-Sud. Le mégaprojet de construction d’un gazoduc sous-marin transnational qui a fait l’objet d’un accord signé entre le Maroc et le Nigeria en 2017 en est un exemple. Le royaume a aussi travaillé à renforcer sa position en tant que porte d’entrée de l’Afrique grâce à sa Stratégie nationale portuaire 2030, mettant en avant le port de Tanger Med qui vise à devenir un hub logistique. En raison du séisme d’Al-Haouz, la croissance économique du Maroc pourrait baisser au cours des trois prochaines années, selon la Banque mondiale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - Investissement - Croissance économique - Diplomatie - Tanger Med

Aller plus loin

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et...

Investissements directs des étrangers : le Maroc, 3ᵉ meilleure destination mondiale

Le Maroc fait partie des pays qui reçoivent le plus d’investissements directs étrangers (IDE) dans le monde, se positionnant à la troisième place d’un classement dominé par le...

Investissements chinois en Afrique : le Maroc sur le podium

Le Maroc figure parmi les trois pays africains les plus attractifs pour les investisseurs chinois durant la prochaine décennie. C’est ce qui ressort du classement d’un site...

Maroc : les investissements directs étrangers en hausse, la France en tête

La France est en tête des investissements directs marocains à l’étranger (IDME) qui ont atteint 13,43 milliards de dirhams entre janvier et septembre 2022, soit une progression...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe Thalès renforce sa présence au Maroc, près de 150 emplois à terme

Le groupe français Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, va renforcer sa présence au Maroc à travers un nouvel investissement d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams dédié au secteur de l’outsourcing.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

La construction du port Nador West Med avance à grands pas

Les travaux de construction du port Nador West Med avancent à grands pas. La digue principale de l’infrastructure a été installée vendredi, a annoncé le ministère de l’Équipement et de l’Eau.

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Maroc : Trop de centres commerciaux ?

Au Maroc, la multiplication des malls soulève des inquiétudes. Les fermetures de plusieurs franchises enregistrées ces derniers temps amènent à s’interroger sur la viabilité de ce modèle commercial.

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...