Royal Air Maroc : les billets d’avion flambent, les MRE s’insurgent

10 juin 2024 - 19h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) essuie des critiques de la part des Marocains résidant au Canada et aux États-Unis et de députés marocains, en raison de ses tarifs excessifs jugés supérieurs à la moyenne à l’approche de la saison estivale et de l’absence de son PDG Abdelhamid Addou, lors d’une réunion dédiée au transport touristique au Parlement.

Les prix des billets d’avion entre le Canada, les États-Unis et le Maroc varient entre 23 000 et 26 000 dirhams (environ 2 100 à 2 400 euros) pendant la période estivale, alors qu’ils n’excèdent pas 10 000 dirhams (environ 900 euros) le reste de l’année. À comparer aux prix pratiqués par d’autres compagnies aériennes desservant les mêmes destinations, ceux de Royal Air Maroc (Maroc) sont trop élevés.

À lire :Royal Air Maroc : des billets d’avion qui coûtent cher, le ministre s’explique

Un « état d’insatisfaction et d’indignation » règne au sein de la communauté marocaine à l’étranger, fait savoir Naima El Fathaoui, députée du Parti de la justice et du développement (PJD), dans une question adressée au ministre des Transports et de la logistique, Mohamed Abdeljalil. Se sentant « privés de la possibilité de voyager dans leur pays d’origine et de retrouver leurs proches », certains d’entre eux ont lancé une pétition sur le site Change.org – déjà plus de 8 600 signatures recueillies – pour appeler les ministères des Transports et du Tourisme, à intervenir pour une réduction des tarifs des billets. De leur côté, les parlementaires voudraient connaître les mesures que prend le gouvernement pour résoudre cette problématique et favoriser la mobilité des MRE.

À lire :Des MRE mécontents de Royal Air Maroc

Lors de la réunion du groupe chargé de préparer la session annuelle d’évaluation des politiques publiques dans le domaine du tourisme fin mai à la Chambre des Conseillers, Mohamed Abdeljalil a tenté de justifier la flambée des prix des billets proposés par RAM. « Le transport intérieur a connu un recul parce que la compagnie Royal Air Maroc (RAM) a été contrainte de rendre un certain nombre d’avions pendant la crise du Covid-19 à la demande du gouvernement précédent pour des raisons financières. » Il ressort de ses explications que le gouvernement précédent avait demandées à RAM de remettre sur le marché 10 avions, pour garantir l’équilibre financier, car il se trouvait dans l’incapacité de soutenir financièrement la compagnie pour l’achat de ces appareils pendant la pandémie de Covid-19. Aujourd’hui, Royal Air Maroc (RAM) est en train de récupérer ces avions. Mais l’achat de ces appareils reviendra plus cher à la compagnie en raison d’une pénurie importante d’avions sur le marché mondial. Leur acquisition dans ce contexte de cherté ne permet pas de proposer des billets d’avion à des prix abordables, et par conséquent, les avions ne seront pas remplis, a redouté le ministre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Canada - États-Unis - Abdelhamid Addou - Tourisme - Transport aérien - Ministère de l’Equipement et du Transport - Parlement marocain - Prix - MRE

Aller plus loin

Des MRE en colère contre Royal Air Maroc

Les Marocains résidant aux États-Unis et au Canada dénoncent la hausse inquiétante des prix des billets d’avion de et vers le Maroc depuis le début de cette année.

Vacances au Maroc : Royal Air Maroc facilite le retour des MRE

Royal Air Maroc (RAM) propose aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) un retour au Maroc « dans de bonnes conditions grâce notamment à l’injection de capacités importantes en...

Des MRE mécontents de Royal Air Maroc

En raison de la flambée des prix des billets d’avion, de nombreux Marocains résidant aux États-Unis et au Canada se trouvent dans l’incapacité de rentrer régulièrement au Maroc,...

Royal Air Maroc : Coup dur pour les passagers

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs qui avaient prévu de se rendre en France sur un vol Royal Air Maroc (RAM) ce jeudi 25 avril. La compagnie aérienne marocaine a annoncé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Aéroports marocains : un parking hors de prix pour les voyageurs

Marre de payer une fortune pour garer sa voiture à l’aéroport ? C’est le ras-le-bol des usagers des aéroports marocains, qui dénoncent des prix exorbitants et une qualité de service médiocre.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Immobilier au Maroc : les MRE pour relancer un marché en berne

Les promoteurs immobiliers comptent sur la saison estivale et les Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour sortir leur marché de sa stagnation. Ceux-ci figurent d’ailleurs parmi les bénéficiaires du nouveau programme de l’aide au logement.

Qatar 2022 : RAM a programmé 22 vols pour le retour des supporters marocains

Afin de permettre aux supporters marocains actuellement au Qatar de rentrer chez eux, Royal Air Maroc (RAM) annonce avoir prévu 22 vols spéciaux.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement connait un franc succès depuis son lancement. Au 23 mai 2024, 11 749 personnes ont déjà pu bénéficier de cette aide, sur un total de 73 711 demandes déposées. De nombreux Marocains résidant à l’étranger ont...

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.