Salé : 20 ans de prison pour le conducteur d’un triporteur

21 septembre 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le conducteur d’un triporteur qui a blessé un policier l’année dernière a écopé de 20 ans de prison devant la Cour d’appel de Rabat. Son complice, a, lui, été condamné à 10 ans avec responsabilité civile. Il devra indemniser la victime.

La Cour d’appel de Rabat a rendu sa décision jeudi 16 septembre 2021. Les faits s’étaient déroulés le 13 juin 2020 au quartier de Hay Salam à Salé. Le conducteur d’un triporteur sans plaques d’immatriculation et son accompagnateur qui transportaient illégalement des matériaux de construction, avaient refusé d’obtempérer à une patrouille de police chargée de contrôler les mesures d’urgence sanitaire dans la ville.

À lire : Maroc : un triporteur fonce sur un barrage de police, un policier à l’hôpital

Ils s’étaient opposés au contrôle et avaient traîné un policier sur plusieurs dizaines mètres, forçant un autre point de contrôle, situé à l’avenue Zarbia. En conséquence, ils avaient causé à l’agent de police des blessures. Celui-ci avait été transféré à l’hôpital et le service provincial de la police judiciaire de la ville de Salé avait ouvert une enquête pour interpeller le conducteur du triporteur et son accompagnateur.

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Salé - Police marocaine - Vidéos

Aller plus loin

Maroc : la police traque les rodéos sauvages

La DGSN veut sévir contre les conduites spectaculaires et dangereuses observées la nuit dans les grandes villes. À cet effet, des contrôles ont été lancés pour traquer et...

Finistère : un Marocain arrêté pour avoir renversé un policier avec une voiture volée

Un Marocain âgé de 19 ans s’est échappé du centre psychiatrique dont il est le pensionnaire, au volant d’une voiture volée. Dans sa course, il a percuté un policier. L’accident...

Maroc : un triporteur fonce sur un barrage de police, un policier à l’hôpital

Une enquête a été ouverte, samedi par le service provincial de la police judiciaire de la ville de Salé pour interpeller le conducteur d’un triporteur et son accompagnateur. Ils...

Un policier tué à Rabat, un autre dans état grave

Alors qu’il conduisait sous l’emprise de l’alcool sa voiture de luxe, un « oueld lefchouch » a percuté deux agents de police à Rabat. L’un est mort sur le coup tandis que...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.