Six Marocains dont une femme retrouvés séquestrés à Sebta

10 août 2022 - 15h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La police nationale de Sebta a arrêté mardi un homme qui a kidnappé et séquestré cinq migrants marocains et une femme de la même nationalité dans une maison d’un quartier à la périphérie de la ville autonome. Il a été placé en détention provisoire.

Le mis en cause a été localisé jeudi dernier dans cette maison où il séquestrait les cinq migrants marocains à qui il exigeait le paiement de 8 000 euros chacun pour les faire entrer illégalement en Espagne, ainsi que la Marocaine qu’il a « kidnappée » et pour laquelle il réclamait une rançon. Les agents effectuaient une patrouille dans la zone lorsqu’ils ont aperçu la femme qui « frappait à une fenêtre pour demander de l’aide » depuis le deuxième étage d’un immeuble.

À lire : Ceuta : six personnes dont une Marocaine arrêtées pour trafic de migrants

En entrant dans la maison, les agents ont retrouvé les cinq migrants marocains dont deux mineurs « enfermés dans un garage » et la femme « menottée » au deuxième étage, fait savoir Europa Press. Quant au mis en cause, il a été arrêté et présenté au juge compétent qui a ordonné son placement en détention provisoire, en attendant son procès.

Une moto, des téléphones portables et des appareils de géolocalisation, retrouvés dans la maison, ont été saisis, de même que 21 kilos de haschisch retrouvés sur le toit du même bâtiment et qui, vraisemblablement, y auraient été transportés par des drones. Selon la police, l’homme serait membre d’un réseau de trafic de migrants et de drogues.

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta) - Femme marocaine - Kidnapping - Arrestation

Aller plus loin

Un MRE face à un piège amoureux de 500 000 dollars en Équateur

La police équatorienne a mis la main sur trois individus accusés de l’enlèvement et de la séquestration d’un Belgo-marocain qui s’était rendu à Manta fin juillet pour rencontrer...

Des Marocaines arrêtées pour trafic de migrants en Espagne

La Garde civile de Ceuta a arrêté 14 femmes dont des Marocaines, en tant qu’auteures présumées de trafic de migrants marocains, mineurs comme majeurs, vers Algésiras.

Espagne : trois Marocains condamnés pour trafic de migrants

Le tribunal supérieur de justice d’Andalousie (TSJA) a confirmé la condamnation de trois Marocains (deux hommes et une femme), à huit ans de prison pour trafic de migrants vers...

Espagne : deux Marocains poursuivis pour enlèvement et séquestration d’un Allemand

Le parquet de la Cour provinciale de Santander (nord de l’Espagne) a requis 18 et 14 ans de prison contre les deux Marocains accusés d’avoir kidnappé un homme de nationalité...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».