Pénurie de légumes : les supermarchés belges dépendent trop du Maroc

25 février 2023 - 08h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les supermarchés belges font face à une pénurie de certains fruits et légumes. Ils ont du mal à s’approvisionner au Maroc, en Espagne et en Turquie.

Les supermarchés belges souffrent de leur dépendance vis-à-vis de l’Espagne, du Maroc et de la Turquie. « Comme d’autres supermarchés, nous rencontrons des difficultés d’approvisionnement pour certains produits cultivés dans le sud de l’Espagne et en Afrique du Nord », a indiqué un porte-parole de la chaîne de magasins Asda. À l’origine de ces difficultés, la perturbation des récoltes dans ces régions. « Les conditions météorologiques difficiles dans le sud de l’Europe et en Afrique du Nord ont perturbé la récolte de certains fruits et légumes, notamment les tomates et les poivrons », a indiqué Andrew Opie, un responsable de la fédération de commerçants BRC.

À lire : Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Cette situation contraint certains supermarchés à reporter l’installation de nouvelles usines. « De nombreux producteurs ont aussi choisi de reporter l’installation de nouvelles usines, au lieu de devoir les vendre à perte. Cela concernait principalement les tomates, les concombres, les aubergines, les poivrons et les fraises. Le consommateur le ressent dans son porte-monnaie : quand l’offre diminue, le prix augmente », explique à Nieuwsblad Nele Kempeneers, de l’association Boerenbond.

Sujets associés : Belgique - Espagne - Agriculture - Turquie - Alimentation

Aller plus loin

Maroc : boom des exportations de tomates et fruits et légumes

Le Maroc a exporté 608,6 millions de kilos de tomates de cette campagne, contre 521,8 millions de kilos la campagne précédente, soit une augmentation d’environ 17 %.

Le Maroc à la conquête des supermarchés espagnols

Les fruits et légumes marocains, notamment la tomate, sont des concurrents directs des produits espagnols sur les marchés européens.

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle...

En Europe, la tomate marocaine bouscule l’Espagne et les Pays-Bas

Une tomate sur cinq consommée en Europe est d’origine marocaine, plaçant ainsi le royaume devant l’Espagne et les Pays-Bas, les deux grands pourvoyeurs de tomates du marché de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.