Suspect d’un go-fast, un Marocain compte parmi les fugitifs recherchés en France

21 septembre 2023 - 10h00 - France - Ecrit par : S.A

Un Marocain est recherché par la justice française pour avoir transporté une importante quantité de résine de cannabis et de cocaïne pure. Il s’était enfui de Villebrumier au Maroc après une course-poursuite avec les gendarmes de l’Escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) de Tarn-et-Garonne.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 6 au 7 avril à Saint-Nauphary. Alors qu’il roulait à bord d’une Audi A3, un ressortissant marocain aperçoit vers 22 h 25 quatre gendarmes de l’Escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) de Tarn-et-Garonne au croisement des rues d’Albi et des Écoles, rapporte La Dépêche du Midi. Il fait semblant de ralentir avant de redémarrer en trombe. L’un des militaires réussit à jeter la herse mobile sous les roues de la berline. Les pneus avant sont endommagés. Le chauffard, seul à bord, ne s’arrête pas. Commence alors une course-poursuite avec les gendarmes. Le « go fast » fait plusieurs tonneaux avant de s’immobiliser dans un champ à Villebrumier. L’automobiliste prend la fuite à pied dans la forêt.

À lire :Montpellier : condamné pour avoir convoyé de la drogue depuis le Maroc

Les militaires du peloton motorisé (PMO) de Bressols arrivent sur les lieux et découvrent de la résine de cannabis, conditionnée dans des « valises marocaines ». Les experts du TIC (techniciens en identification criminelle) de Montauban viennent en renfort aux gendarmes de l’EDSR 82. Ils réalisent les constatations et prélèvements sur le véhicule. Selon eux, le ressortissant marocain transportait 15 kg de résine de cannabis (pour une valeur de 53 000 € au tarif du grossiste) et 200 g de cocaïne pure à 82 %, soit une valeur marchande de 14 000 euros dissimulés dans une boîte en plastique. 800 g de produits chimiques permettant la coupe de la « coke » ont également été saisis. Le conducteur est en cavale au Maroc et fait l’objet d’une fiche de recherche.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Cannabis - Cocaïne

Aller plus loin

Le frère de Sofiane Hambli, trafiquant de drogue arrêté au Maroc, devant la justice française

Arrêté près de Besançon après plus de 20 ans de cavale, Hakim, le frère de Sofiane Hambli, baron français de la drogue, interpellé dans une clinique au Maroc fin octobre 2021,...

Qui est Zubair B, le gros trafiquant de drogue marocain arrêté à Dubaï ?

Deux Néerlandais, dont un d’origine marocaine, ont été arrêtés à Dubaï pour trafic international de drogue à grande échelle. Ils font partie des 49 membres d’un « super cartel »...

Deux go-fast avec 1 757 kilos de haschisch marocain interceptés à Toulouse

Deux véhicules en provenance d’Espagne et transportant d’importantes quantités de haschich marocain, ont été interceptés le 20 octobre à l’un des péages de Toulouse, sur l’A-62.

Recherché par la France, un trafiquant de drogue marocain arrêté en Espagne

Un Marocain recherché par les autorités judiciaires françaises pour trafic de drogue, a été arrêté à Tarifa (Cadix) en Espagne. Il avait été condamné dans le passé à 20 ans de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.