Victime de racisme, un couple marocain ferme son restaurant en France

3 octobre 2022 - 20h00 - France - Ecrit par : A.P

Après des menaces et insultes racistes répétées, Audrey et Brahim ont été contraints de fermer leur restaurant à Fouvent-Saint-Andoche (Haut-Saône). Des habitants et élus de la ville tentent de leur faire changer d’avis.

Audrey et Brahim ont subi toutes sortes d’attaques racistes depuis qu’ils ont repris le restaurant « Le Vannon » dans le village de Fouvent-Saint-Andoche (Haute-Saône), à mi-chemin entre Dijon et Vesoul. Découragés par les provocations et menaces, le couple de restaurateurs a décidé à contrecœur de fermer l’établissement, neuf mois seulement après son ouverture. Pourtant, ils ont réussi en peu de temps à se faire un nom et une place dans ce secteur rural.

À lire : L’ampleur du racisme en France inquiète le Conseil de l’Europe

« Nous faisons de 40 à 50 couverts par jour. Les habitants du village sont contents de venir au restaurant sans faire 15 ou 20 kilomètres de route. Nous avons organisé des concerts qui ont attiré plus de monde que le nombre d’habitants dans le village. Ça marche vraiment bien ! », confie Brahim à France 3 Bourgogne Franche-Comté. Le maire de la commune, Alain Aubry, n’approuve pas cette décision du couple. « On se décarcasse pour faire vivre nos communes rurales. […] Le 14 juillet ou le marché de Noël, c’est avec Audrey et Brahim qu’on met ça en place. Je suis écœuré, dégoûté », a-t-il déclaré.

À lire : France : excédé par le racisme, un Marocain envisage de fermer son commerce

Les plaintes déposées par le couple à la gendarmerie sont restées sans suite à ce jour. « Les gendarmes nous ont pris au sérieux. Ils nous ont dit que les gens n’étaient pas dangereux, qu’il ne fallait pas s’inquiéter », précise Brahim. Et d’ajouter : « On est d’un naturel discret. Nous, notre but, c’est de monter notre affaire et de travailler pour nous. On n’a pas de souci avec les habitants de Fouvent. C’est un bon village. On n’en veut à personne ». Le 24 septembre, un rassemblement de soutien a été organisé par les habitants pour demander au couple de rester.

À lire : Victime de racisme à Saint-Marcellin, un Marocain reçoit une avalanche de soutien

Les élus aussi ne cessent de monter au créneau pour dénoncer ces intimidations racistes et convaincre les restaurateurs de ne pas partir. « Notre territoire n’est pas raciste. C’est dramatique pour ce jeune couple… Cette affaire, franchement, je la trouve dégueulasse », souligne Dimitri Doussot, le président de la Communauté de communes des environs. Le préfet de Haute-Saône, Michel Vilbois, s’est aussi déplacé « pour rencontrer les gérants, leur apporter son soutien et tenter de leur faire changer d’avis ». « Le racisme, ce n’est pas une opinion politique, mais un délit », s’indigne Antoine Villedieu, député du Rassemblement National de la 1ere circonscription de Haute-Saône.

Sujets associés : France - Racisme - Restauration

Aller plus loin

Des Marocains qualifiés de « singes hurleurs » : en Italie

En Italie, les supporters marocains s’estiment victimes de propos racistes tenus par Marco Fiori, membre de la Ligue du Nord, un parti politique d’extrême droite. Celui-ci voit...

Moselle : des femmes voilées victimes du racisme de l’Atomic Bowl dénoncent

L’Atomic Bowl d’Amnéville (Moselle) interdit son entrée aux femmes musulmanes portant le voile depuis une dizaine d’années. L’établissement situé dans la Cité des Loisirs avance...

L’ampleur du racisme en France inquiète le Conseil de l’Europe

Le Conseil de l’Europe est préoccupé par l’ampleur avec laquelle « la banalisation du discours de haine » gagne du terrain, fustigeant la persistance des contrôles d’identité à...

Nizar El Hajjaoui, le quadruple champion du monde de la pizza, en faillite

Nizar El Hajjaoui, le quadruple champion du monde de la pizza, vivant à Luxembourg, s’est vu contraint de fermer son restaurant Niz Art Piazza, à Perlé (Rambrouch), situé à deux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.