Le chef du Polisario devant la justice espagnole ?

3 mai 2021 - 13h40 - Ecrit par : S.A

Brahim Ghali, leader du Polisario actuellement hospitalisé à Logroño, devrait faire face à la justice espagnole. Le magistrat Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction de Madrid aurait émis une convocation pour son audition le 5 mai, ainsi que celle d’autres membres influents du mouvement indépendantiste suite à une plainte déposée par un de leurs dissidents pour «  enlèvement, détention arbitraire et torture  » dans les prisons de Tindouf.

L’étau se resserre autour du leader du Polisario. Après les problèmes de santé, Brahim Ghali sera confronté aux problèmes judiciaires. Lui et d’autres membres influents du mouvement indépendantiste seront entendus par le magistrat Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction de Madrid. L’audition de Brahim Ghali et de Sid Ahmed El Batal, un haut responsable du Polisario en poste à Tindouf aura lieu le 5 mai, celle de Bachir Mustapha Sayed, conseiller spécial du leader des séparatistes est prévue le 7 mai, rapportent des médias espagnols. Les autorités espagnoles n’ont, pas pour l’instant, communiqué sur l’ordonnance.

Cette ordonnance fait suite à une plainte déposée par El Fadel Breika, un dissident du front pour « enlèvement, détention arbitraire et torture » dans les prisons de Tindouf, fait savoir Le Desk. En 2020, il avait participé à la 43ᵉ du Conseil des droits de l’Homme (CDH) à Genève. À l’occasion, il avait dénoncé « la répression et les graves exactions commises par les tortionnaires du Polisario contre les habitants de Tindouf sous le regard passif des autorités du pays d’accueil, l’Algérie », et condamné « le mutisme des soi-disant défenseurs du peuple sahraoui sur les sévices et les violations commises contre les Sahraouis par les dirigeants du Polisario, avec la complicité des services de sécurité algériens pour faire taire, par le feu et le sang, toute voix dissonante auxdits camps ».

El Fadel Breika faisait ces déclarations après sa libération des bagnes du Polisario. Dans son témoignage, ce blogueur et activiste des droits de l’Homme disait avoir subi lui et les blogueurs Mahmoud Zedan et Moulay Abba Bouzid durant cinq mois des « sévices physiques et psychologiques pour avoir osé dénoncer les graves violations des droits humains et la dépravation des dirigeants séparatistes ainsi que leur exploitation de la misère des populations des camps pour servir leurs intérêts personnels ».

« Mon corps porte encore les traces des blessures et les marques de la torture que j’ai subie au cours des cinq derniers mois de l’année 2019 dans les prisons secrètes gérées par le Polisario, avec la bénédiction du gouvernement algérien », a-t-il encore témoigné, avant d’appeler le CDH et la communauté internationale « à faire pression sur l’Algérie pour qu’elle assume sa responsabilité légale en tant que pays d’accueil de la population sahraouie sur son territoire à Tindouf ».

Avant l’évacuation de Braham Ghali en Espagne le 21 avril, le juge d’instruction du tribunal n°5 de l’Audience nationale à Madrid avait rendu une ordonnance le 13 avril. Le patron du Polisario avait été admis d’urgence dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne. Cette hospitalisation est à l’origine de nouvelles tensions entre le Maroc et l’Espagne. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’extérieur a dénoncé la « relation à la carte » que Madrid entretient avec Rabat. Les victimes du leader du mouvement indépendantiste demandent, eux, que justice soit faite.

Tags : Espagne - Madrid - Droits et Justice - Polisario - Prison - Tindouf - Brahim Ghali - Plainte

Aller plus loin

Démenti autour d’une probable audition de Brahim Ghali

Le haut tribunal espagnol de l’Audience nationale a apporté un démenti formel au sujet d’une probable audition de Brahim Ghali, leader du Polisario, admis dans un hôpital de...

Espagne : report de l’audition du leader du Polisario

Initialement prévue ce mercredi 5 mai, l’audition de Brahim Ghali, leader du Polisario, hospitalisé à Logroño depuis le 21 avril dernier, a été reportée à vendredi. Ainsi en a décidé...

Le Maroc déçu de l’Espagne concernant le cas Brahim Ghali

Les autorités marocaines désapprouvent le fait que l’Espagne ait accepté d’accueillir sur son territoire Brahim Ghali, chef des milices séparatistes du «  Polisario  ». Dans un...

Le leader du Polisario, Brahim Ghali, hospitalisé d’urgence en Espagne

Le président de la «  République arabe sahraouie démocratique (RASD)  », Brahim Ghali, est hospitalisé en Espagne. Rassuré par certaines garanties obtenues par les autorités...

Nous vous recommandons

« Pedro Sánchez plie devant le Maroc et cède le Sahara »

Le gouvernement espagnol a changé sa position sur le Sahara, son ancienne colonie, soutenant désormais le plan d’autonomie proposé par le Maroc. Une décision historique dans la politique étrangère de l’Espagne. Pour le journal El Mundo, Pedro sanchez...

Un Marocain sauve sa petite amie espagnole séquestrée par sa famille

Une jeune fille espagnole, séquestrée par sa famille pour l’empêcher de voir son petit ami d’origine marocaine, a été libérée par la police, alertée par ce dernier après que la victime l’a informé de sa...

Maroc : un imam pris en flagrant délit d’adultère

Un imam a été arrêté en flagrant délit d’adultère. Les faits se sont déroulés la semaine dernière dans une mosquée près de Settat.

Nora Fatehi testée positive au Covid-19

Nora Fatehi, danseuse, mannequin, actrice, chanteuse et productrice maroco-canadienne a été diagnostiquée positive au Covid-19. Elle appelle ses fans à préserver leur santé.

Un Français en cavale arrêté à Casablanca

Un Français en cavale, suspecté d’être impliqué dans une affaire de trafic de drogue a été arrêté à l’aéroport de Casablanca. Faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par le Bénin, il a été présenté au parquet en attendant son...

Bonne nouvelle pour les étudiants marocains

Les cités universitaires vont ouvrir de nouveau leurs portes aux étudiants ayant précédemment bénéficié d’un logement universitaire à partir du lundi 11 octobre 2021. Cette annonce porte la signature du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation...

Maroc : la construction de l’usine flottante de gaz liquéfié sera confiée à un groupe chinois

Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), est en passe d’être sélectionné pour réaliser les travaux de construction d’une unité flottante de regazéification au Maroc.

Maroc : des bonbonnes de gaz retirées du marché

Les bonbonnes de gaz de plus de 40 ans seront désormais retirées du marché. Le gouvernement a décidé de les interdire pour éviter les multiples drames dont elles sont la source.

Le Maroc va extrader un militant ouïgour

La Cour de cassation de Rabat a autorisé mercredi, l’extradition vers la Chine de l’activiste ouïghour, Yidiresi Aishan, arrêté en juillet dernier au Maroc. Les ONG de défense des droits de l’Homme n’approuvent pas cette...

Bagarres après le match Maroc-Égypte, Fouzi Lekjaa saisit la commission de discipline

Alors que les joueurs étaient de train de rejoindre leurs vestiaires respectifs, une violente bagarre a éclaté dans les couloirs du stade Amadou Ahidjo de Yaoundé, après la qualification de l’Égypte face au Maroc (2-1, ap) en quart de finale de la Coupe...