Le Maroc durcit l’entrée des touristes étrangers

14 novembre 2021 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Afin de préserver les acquis réalisés jusque-là en matière de lutte contre le Covid-19, les autorités marocaines ont décidé de procéder au renforcement du dispositif de contrôle pour l’accès au territoire national. C’est ce qu’a annoncé samedi, le Comité interministériel de suivi du Covid.

En plus du pass Sanitaire et des tests PCR négatifs de moins de 72 h obligatoire pour les personnes en provenance des pays de la liste B, les autorités ont prévu un double contrôle par caméras thermiques et thermomètres électroniques ainsi que par tests antigéniques, obligatoires avant tout accès au territoire national. Pour y arriver, des équipes formées pour la circonstance seront déployées dans les ports et aéroports du pays.

À lire :Covid-19 au Maroc : fin de la troisième vague

Selon la même source, tout passager testé positif sera refoulé et ne pourra accéder au territoire national. Les frais liés au retour seront à la charge totale de la compagnie de transport aérien ou maritime, sauf les personnes disposant d’une résidence permanente au Maroc.

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : fin de la troisième vague

Après plusieurs mois de stress et de panique, les Marocains peuvent se réjouir de la baisse significative des cas positifs de Covid-19. Ces données enregistrées au cours des...

Covid-19 : le Maroc est passé au niveau vert

Dans un exposé devant le Conseil de gouvernement jeudi sur la situation liée au Covid-19 au Maroc, le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, a...

Vaccin anti Covid : l’injection d’une quatrième dose n’est pas exclue

Combien de doses de vaccin anti Covid faudra-t-il pour que les Marocains soient complètement à l’abri du coronavirus. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, estime que la...

Oujda : 18 personnes condamnées pour falsification de tests Covid

18 personnes, dont des médecins, infirmières et des agents de sécurité travaillant dans les hôpitaux locaux de la ville d’Oujda ont été condamnées par le tribunal de première...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.