Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

3 novembre 2022 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Évoquant le sujet lors d’une rencontre, mardi, à la Fondation Lafquih Titouani, le ministre a fait savoir que les parents biologiques d’un enfant né hors mariage seront obligés d’assumer leur responsabilité civile envers leur progéniture. « Le résultat de l’erreur de deux personnes est cet enfant qui est un citoyen en bonne et due forme et devra être pris en charge », a-t-il insisté.

A lire : Relations hors mariage au Maroc : appel à l’abrogation de l’article 490

Et d’expliquer que : « si l’ADN prouve qu’une relation extraconjugale entre un homme et une femme a conduit à la grossesse puis à la naissance d’un enfant, les parents de ce dernier doivent le prendre en charge jusqu’à ce qu’il atteigne ses 21 ans », a-t-il précisé.

Selon Ouhabi, si c’est le père qui assure la garde de l’enfant, la mère sera responsable sur le plan civil et sera obligée de payer une indemnité au père. « À l’inverse, si c’est la mère qui assure la garde, le père devra payer cette indemnité et ce jusqu’à ce que l’enfant arrive à l’âge de 21 ans », a-t-il souligné.

A lire : Maroc : la « réalité amère » des mères célibataires

Cette disposition sera introduite dans le Code pénal en cours d’élaboration, a indiqué le ministre. L’objectif étant de mettre fin au phénomène social des enfants nés hors mariage tout en responsabilisant les adultes. À ce propos, le ministre a ironisé en affirmant : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans. C’est mieux que d’abandonner l’enfant dans la rue. »

Sujets associés : Abdellatif Ouahbi - Droits et Justice

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les Marocains très divisés sur les relations hors mariage

Un Marocain sur deux estime que les relations sexuelles hors mariage relèvent des libertés individuelles, selon une étude qui vient d’être publiée.

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.

Relations hors mariage au Maroc : appel à l’abrogation de l’article 490

Les membres du collectif 490 sont montés à nouveau au créneau pour réclamer « l’abrogation pure et simple » de l’article 490 qui participe « significativement au sentiment...

Maroc : voici les principaux changements du nouveau code pénal

La première mouture du projet de Code de procédure pénale, en rédaction depuis des mois au ministère de la Justice, sera disponible en janvier prochain. D’importants changements et...

Nous vous recommandons

Abdellatif Ouahbi

Maroc : Ouahbi veut une régularisation sans délai du mariage coutumier

Face aux demandes appelant à une prolongation du délai accordé pour la régularisation du mariage coutumier, le ministre de la Justice a opposé un refus catégorique.

Comment le Maroc entend mettre fin au phénomène des enfants abandonnés

L’abandon des enfants nés hors mariage est un phénomène social qui prend de l’ampleur au Maroc. Les autorités prévoient d’instaurer une nouvelle mesure pour obliger les parents de ces enfants à assumer leurs...

Maroc : le dossier de retraites des élus sur la table de la Cour constitutionnelle

Le Parti authenticité et modernité (PAM) souhaite que la Cour constitutionnelle invalide la proposition de loi votée en plénière de la Chambre des conseillers et liée à la liquidation des retraites des élus de la Chambre basse. Il a introduit cette semaine...

Elections : le PAM se félicite des résultats obtenus

Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), s’est réjoui des résultats obtenus aux élections législatives.

Élections au Maroc : vers une alliance entre le PJD et le PAM ?

Dans la perspective des prochaines élections, le Parti de la justice et du développement (PJD)et le Parti authenticité et modernité (PAM) ont tenu, samedi 24 juillet au siège central du parti islamiste à Rabat, une réunion de concertation à laquelle ont...

Droits et Justice

Le procès de Berlusconi contre la Marocaine Karima el Mahroug à nouveau reporté

Hospitalisé depuis 7 avril, Silvio Berlusconi, 84 ans, n’a pu se présenter mercredi au tribunal de Milan pour l’audience du procès Ruby, du surnom de la jeune Marocaine Karima el Mahroug avec qui l’ancien chef du gouvernement italien avait entretenu des...

Asma Marabet : « la pénalisation de l’adultère est contraire à la morale islamique »

L’islamologue et chercheuse, Asma Lamrabet, appelle à la suppression de l’article 490 du code pénal qui punit les relations sexuelles hors mariage. Selon elle et le « collectif 490 », groupe qui dénonce le même article, ce texte est contraire à la morale de...

Brahim Ghali a-t-il quitté l’Espagne ?

Le Polisario semble vouloir faire obstruction à la justice espagnole. Un responsable du mouvement indépendantiste, Salem Lebsir affirme que Brahim Ghali qui devrait comparaître le 1ᵉʳ juin devant le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez...

Bruxelles : un ancien champion marocain condamné pour viol

Un ancien champion de dressage de chevaux marocain a été condamné, jeudi à 6 ans de prison par le Tribunal correctionnel de Bruxelles. Il lui est reproché des faits de viol et d’attentats à la pudeur commis sur...

L’imam de la Mosquée de Beauvais porte plainte pour dénonciation calomnieuse

Visé par la préfecture pour incitation à l’extrémisme et au terrorisme, entrainant la fermeture de la grande mosquée de Beauvais, l’imam Islem Eddy Lecocq, a décidé de contre-attaquer, annonçant qu’il va déposer plainte pour dénonciation...