Recherche

Mineurs marocains : Ceuta va dépenser 100 000 euros pour des interprètes

© Copyright : DR

19 septembre 2021 - 14h00 - Société - Par: A.P

Le Conseil des gouverneurs de la ville autonome de Ceuta a annoncé vendredi qu’il recrutera huit interprètes comprenant le darija pour une période de quatre mois afin de faciliter les échanges lors des entretiens individuels avec les mineurs en vue de leur retour au Maroc. Un budget d’environ 100 000  euros sera consacré à cette mission.

Le Bureau des étrangers de Ceuta a vu son personnel renforcé vendredi avec le recrutement de douze nouveaux fonctionnaires intérimaires des catégories A2, C1 et C2. Ce renforcement de capacités vise à « accélérer l’accomplissement des formalités et démarches » préalables au retour des quelque 700 mineurs marocains qui résident encore dans la ville depuis la crise migratoire de mai, a indiqué la délégation du gouvernement à Ceuta dans un communiqué.

À lire : Retour des mineurs au Maroc : Sanchez prêt à accompagner Ceuta

Les intérimaires ont été déjà affectés, bien que la délégation n’ait pas encore demandé au Maroc les rapports sur les familles de chaque enfant et que le service de protection de l’enfance de l’administration régionale ait prévu de prendre au moins « un mois et demi » pour recueillir les avis individuels de chaque mineur, conformément à la législation en vigueur. Toute cette procédure doit être bouclée avant d’engager le rapatriement proprement dit des mineurs qui est prévu pour être achevé dans six mois, fait savoir Ok Diario.

À lire : Ceuta convoie des mineurs marocains vers Galice et Estrémadure

Par ailleurs, la conseillère à la présidence, Mabel Deu, a annoncé vendredi qu’elle a déjà conclu un accord avec l’Exécutif de Murcie pour transférer dans cette région les sept mineurs placés sous la tutelle de la ville et qui lui ont été attribués en mai avec la médiation du ministère des Droits sociaux dans le cadre de l’opération de répartition de 200 mineurs entre toutes les communautés, à l’exception des Îles Canaries et de Melilla. L’opération va se poursuivre dans les prochains jours avec le transfert de onze mineurs aux Asturies, vingt à Madrid, dix à Castille-et-León et huit à Euskadi.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Immigration clandestine , Enfant , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact