Mohamed Mestaoui, député de l’Istiqlal arrêté pour vol de fioul et escroquerie

5 mai 2015 - 13h41 - Maroc - Ecrit par : J.L

Mohamed Mestaoui, député du parti de l’Istiqlal a été arrêté samedi par la gendarmerie royale de Berrechid en vertu d’un avis de recherche émis contre lui depuis près d’un an pour vol de fioul industriel. L’homme doit comparaître cette semaine devant un tribunal.

L’affaire a éclaté quand des éléments de la gendarmerie de Médiouna, région de Casablanca, ont surpris deux ouvriers d’une compagnie pétrolière qui volaient du fioul industriel pour fournir l’usine du parlementaire.

Le carburant volé était vendu à moitié prix au député istiqlalien. Les deux ouvriers avaient été arrêtés, ainsi que le fils du député, gérant de l’entreprise, qui a affirmé aux autorités que l’usine était alimenté en fioul industriel de cette manière bien avant qu’il n’en assure la gérance.

Le député Mestaoui était encore en fuite lors du procès de son fils et des autres prévenus. Les trois hommes ont été condamnés à des peines allant de trois à huit mois de prison ferme. Le fils de l’élu relâché en avril dernier est encore poursuivi en état de liberté provisoire.

Le parlementaire déjà condamné dans le cadre d’une autre affaire d’escroquerie immobilière concernant des appartements de fonctionnaires communaux de Mediouna, n’avait pas l’intention de se rendre à la justice.

Lundi, un juge d’instruction de la cour d’appel de Settat a ordonné la détention du député Mestaoui encore en garde à vue, dans la prison agricole Ali Moumen de la même ville, pour son implication dans un réseau de vol de fioul industriel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Energie - Istiqlal - Contrebande - Vol - Carburant

Aller plus loin

Un député marocain en prison pour détournements de deniers publics

Un député du Parti du Rassemblement National des Indépendants (RNI) a été condamné mardi à un an de prison ferme pour détournement de deniers publics, par la Chambre criminelle...

Hassan Arif, député marocain condamné pour viol

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat a condamné mercredi le député de l’Union Constitutionnelle et président de la Commune d’Aïn Aouda, Hassan Arif, à un an de...

Abdellatif Abdouh, député Istiqlal, jugé pour corruption

Le député du parti de l’Istiqlal Abdellatif Abdouh, comparaîtra le 11 juin prochain devant le parquet de Marrakech pour corruption et dilapidation de deniers publics.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Un frigo, 100% marocain, écologique et sans électricité

Un réfrigérateur en argile, qui fonctionne sans électricité et peut conserver les aliments pendant 15 jours. C’est l’invention créée il y a quelques années par Rawya Lamhar, une jeune ingénieure marocaine.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.