Des MRE parmi les victimes d’une arnaque immobilière à Casablanca

21 août 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Une nouvelle manifestation contre une arnaque immobilière dans les rues de Casablanca. Des dizaines de personnes ont exprimé leur mécontentement devant le siège de la société immobilière « Bassatine Bouskoura ».

Lors d’une manifestation jeudi, des dizaines de personnes ont scandé des slogans de protestation contre l’arnaque et la spoliation de leurs biens, rapporte le site « Al Oâmk », ajoutant que des promoteurs immobiliers véreux opèrent toujours malgré les mesures prises dans le secteur.

Selon les manifestants, ce scandale immobilier remonte à 2017. Depuis ce temps, soulignent-ils, la société immobilière « Bassatine Bouskoura » est dans l’incapacité de remettre la clef de leur maison, malgré le paiement.

Brandissant des drapeaux et des bannières, ces manifestants venus de différentes régions y compris des MRE, ont lancé une alerte à l’arnaque, appelant les responsables à vite régulariser leur situation.

A lire : Nador : des MRE arnaqués dans une opération immobilière

Exprimant son inquiétude, un des manifestants confie au site qu’« il est venu protester contre le retard dans la livraison des appartements, soulignant que « les responsables du projet se livraient à la spéculation sur les prix des appartements en obligeant les clients à déclarer à la Direction des Impôts des montants non conformes au prix réel ».

De nombreuses plaintes ont été déposées devant la justice et les services de sécurité mais sans résultat jusqu’à présent.

Sujets associés : Immobilier - Manifestation - Arnaque

Aller plus loin

Immobilier au Maroc : une loi pour verrouiller les contrats

À la Chambre des représentants, la commission de justice va examiner ce mardi 15 juin une proposition de loi sur les contrats immobiliers d’avocats. Le texte propose que les...

MRE : les plaintes pour arnaque immobilière ont grimpé de 45 % en 2021

En 2021, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont déposé 290 plaintes liées à des spoliations de biens immobiliers au Maroc, contre 200 plaintes recensées l’année dernière...

Témara : des MRE arnaqués dans une opération immobilière

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ainsi que des Marocains résidant dans le royaume ont été victimes d’une arnaque immobilière à Témara orchestrée par l’Amicale...

Maroc : baisse des prix de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers au Maroc ont connu une baisse de 5,4 % au deuxième trimestre 2021, alors que pendant ce temps, le nombre de transactions a grimpé de 18,8 %.

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...